Mexique: la magie du site maya de Palenque

Partir en voyage au Mexique, c’est aussi partir sur les traces des nombreuses civilisations qui ont laissé leur empreinte sur le territoire. La civilisation Maya s’est développée dans le sud du Mexique, en pleine forêt tropicale, et a laissé un magnifique héritage: Palenque. Le site de Palenque est un lieu magique que je ne suis pas prête d’oublier. Enfoui dans la jungle du Chiapas, Palenque est un site que l’on découvre un peu par surprise au milieu des végétations et des cris des singes hurleurs. Aujourd’hui, on estime que l’on ne visite réellement que 10% du site,  puisque tout le reste est toujours enfoui ou caché par la nature. Je vous emmène découvrir l’un de mes plus beaux souvenirs de ce voyage au Mexique, cette découverte à la Indiana Jones en plein coeur de la jungle du Chiapas.

 Dans cet article, vous retrouvez toutes les infos pratiques pour visiter le site Palenque, inscrit au Patrimoine de l’Humanité

    1. Palenque, un site au milieu de la nature et de l’eau
    2. Comment se rendre dans la ville de Palenque
    3. Comment visiter le site archéologique de Palenque
    4. Rentrer dans la jungle avec un guide
    5. Où dormir pour visiter le site de Palenque ? 

1. Visiter Palenque, un site au milieu de la nature et de l’eau

Construit par les mayas en l’an -100, aujourd’hui Palenque est une ancienne cité maya. La cité portait le nom de « Lakam Ha » qui signifie “entouré par l’eau”. Le nom n’était pas donné au hasard puisque c’est une région très gâtée par la nature et entourée de cascades et cours d’eau.  Pour moi, c’est ce qui rend Palenque si magique. Sa situation, en plein milieu de la nature, est très différente des autres sites que l’on visite au Mexique. En dehors de Palenque, il y a aussi Calakmul (dans la Péninsule du Yucatan) qui se découvre encore à l’état sauvage.
En plus, le site archéologique nous plonge dans un décor de véritables aventuriers puisque l’on estime avoir exploré seulement 10% de la superficie totale du site… Tout le reste serait ensevelie par la densité de la jungle qui l’entoure.
(Nous avons appris que les archéologues ne cherchent pas à découvrir d’autres monuments qui sont cachés pour ne pas détruire la nature et éviter de chasser les animaux qui y vivent).

 
 

2. Comment se rendre à Palenque ? 

Le site de Palenque se situe à côté de la ville de Palenque, dans l’état du Chiapas au Mexique. On peut facilement s’y rendre depuis Mexico city (en avion), San Cristobal de las Casas et Villahermosa (en bus ou voiture).
Je favoriserais le voyage en bus puisque c’est la solution la plus économique et pratique. Le mieux étant de voyager en bus de nuit pour ne pas perdre de journée sur la route. (Et je vous promets, les bus sont comfortables).

  • En bus : Nous avons pris un bus ADO Glam de San Cristobal de las Casas à la ville de Palenque au Chiapas. Le trajet a pris environ 9 heures et nous a coûté moins 300 pesos chacun (en le réservant 2 jours à l’avance via leur site internet). Le trajet en bus prend clairement plus de temps qu’en voiture ou en collectivo parce que le bus monte d’abord à Villahermosa (dans l’état voisin de Tabasco) et redescend ensuite au Chiapas. Ce détour c’est surtout pour éviter les barrages routiers qui persistent dans l’état du Chiapas.
  • En collectivo : Les “collectivo” ce sont les fourgons partagés qui permettent de voyager à bas prix et très rapidement. A ne tester que si on ne craint pas la conduite mexicaine. En partant de San Cristobal de las Casas, il y a des collectivo jusqu’à Ocosingo et ensuite, il y en a un autre pour Palenque. Le trajet dure environ 6h00 pour 140 pesos par personne.
  • En voiture : Si vous louez une voiture, vous pouvez facilement rejoindre Palenque depuis Villahermosa, Tabasco (environ 2,5 heures de route) ou à San Cristobal de las Casas (environ 5 heures de route). La route depuis Villahermosa est très sûr.
  • En avion : Il y a un aéroport à Palenque. Quelle surprise! La compagnie Interjet propose des vols directs de Mexico City à l’aéroport de Palenque pour 1h30 de trajet. Attention, il n’y a pas de vols tous les jours par contre.
 

 

3. Visiter le site archéologique de Palenque: avec ou sans guide ?

En arrivant devant l’entrée du site archéologique de Palenque, des guides nous interpellent pour nous vendre leurs services. Nous faisons semblant de rien, mais sommes quand même décidés à prendre un guide pour découvrir Palenque et les alentours. Celui qui retient notre attention c’est ce jeune homme qui parle parfaitement français et qui nous propose de nous accompagner à la fois à l’intérieur du site, mais également dans la jungle pour découvrir les ruines cachées. Sa sympathie et son accent nous ont convaincus. Je n’ai pas regretté une seule seconde d’avoir un guide à nos côtés pour cette visite. Cela nous a permis de faire le plein d’histoire.
Si vous hésitez parce que les prix sont élevés, sachez que vous pouvez négocier. Nous avons payé notre guide 1000 pesos (50€) alors que les prix indiqués étaient de 2400 pesos. De plus, il est possible d’entrer dans le site autant de fois que l’on veut sur une même journée, ce qui nous a permis de retourner voir certaines choses après notre moment avec le guide.

Si vous souhaitez visiter Palenque sans guide, je vous conseille d’avoir au moins un guide de voyage avec quelques explications. Le guide vert Michelin du Mexique nous a été très utile avec ses plans et explications.

4. Vivre l’aventure au coeur de la jungle

J’étais très excitée à l’idée d’entrer “dans la jungle”. Une grande première pour moi. Depuis notre arrivée à Palenque, tard le soir, nous entendions de nombreux bruits. De drôles d’hurlements. Probablement ceux des singes hurleurs… Alors le lendemain,  lorsque nous avons eu l’occasion de nous promener à l’intérieur de cette nature, c’était carrément une expérience. Bon, nous n’avons pas eu beaucoup de chance puisque nous n’avons pas vu de singes, mais nous avons vu quelques oiseaux et puis… senti les moustiques. (Ces petites bêtes, on ne les voyait pas, mais elles nous ont laissé de beaux souvenirs sur tout le corps!)
Pour pouvoir rentrer dans la jungle, il faut absolument passer par un guide. Les chemins empruntés sont marqués comme étant “interdits”. Le meilleur conseil que je puisse vous donner: couvrez-vous de la tête au pieds, et prenez de l’anti-moustique en suffisance.

 

5. Où dormir à Palenque pour visiter le site ?

Nous avons décidé de dormir sur place la veille de notre visite, afin d’être parmi les premiers à rentrer sur le site archéologique. Je pense que c’était un excellent choix puisque nous sommes arrivés vers 8h00 sur le site ce qui nous a permis d’éviter les grands groupes qui débarquent plutôt vers 9h00 ou l’après-midi et surtout d’éviter la chaleur !
De manière générale, j’ai trouvé les logements sassez cher par rapport au reste du Mexique : tourisme oblige. Heureusement, il y a différents types de logements, entre auberges de jeunesse, petites lodge et hotels.
Il y a deux solutions:

  • dormir dans la ville de Palenque, qui se situe à 5 – 6 km des ruines de Palenque
  • dormir vraiment proche du site, dans la nature, à 2 km de Palenque

Notre choix s’est arrêté sur un hôtel proche du site, où nous pouvions laisser sans problème nos sac à dos pendant notre journée de visite et puis aller se relaxer à la piscine en fin d’après-midi avant avant de reprendre un bus de nuit en direction de Merida…

 

Un ensemble de ruines ensevelies par la nature
Un ensemble de ruines ensevelies par la nature

 

A savoir

Vous trouverez d’autres informations sur ce site très complet.

 

More from Florence

Faire sa valise pour l’Inde

Petits conseils pour ceux et celles qui préparent leur valise pour l’Inde....
Read More

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *