Oaxaca fête des morts dia de lors muertos

Mexique: Nous avons célébré la fête des morts à Oaxaca « El Día de los Muertos »

La fête des morts au Mexique ! Lorsque nous sommes partis au Mexique, en novembre 2019, nous savions que nous allions assister à l’un des événements les plus importants du pays: El Día de los muertos. Célébrée autour du 1er novembre, la fête des morts rend hommage aux proches qui sont décédés. Loin d’être un moment morose, les mexicains souhaitent honorer leurs proches défunts d’une façon festive et colorée. Partout les fleurs se mêlent aux têtes de morts, les cimetières, eux, se transforment en festival de musique : Le spectacle est tellement singulier qu’il est le décor de films et son atmosphère attire les foules du monde entier. Je vous emmène à Oaxaca, au Mexique, où nous avons découvert comment se déroule El día de los muertos…

Les origines de la fête des morts

Reprenons du début avec quelques informations sur les origines de cette fête. C’est dans la ville de Oaxaca que la fête des morts puise ses origines et sa signification. Ce lien si important avec les ancêtres vient de la culture Zapotèque. Pour les Zapotèques, qui ont vécu des milliers d’années dans l’état d’Oaxaca, la mort est un grand évènement car il existe toujours un lien entre le monde des morts et celui des vivants. La vraie mort est celle de l’oubli, et la fête des morts mexicaine est justement pour ne jamais les oublier. Le film Disney “Coco”, sorti en 2017, présente merveilleusement bien cette coutume. Nous avons d’ailleurs adoré le regarder après notre voyage car nous avons compris toutes les subtilités du film.
Aujourd’hui, à partir de la mi-octobre, la ville de Oaxaca, comme de nombreuses autres villes du pays, se transforme en une célébration de la mort avec des représentations de squelettes et de têtes de morts à tous les coins de rues et des décorations sur toutes les façades. Ambiance festive au rendez-vous !

 

Comment se passe El Día de los Muertos à Oaxaca ?

La fête des morts a lieu entre le 31 octobre et le 2 novembre. Plus qu’une fête c’est surtout la préparation de ce jour qui est impressionnante à découvrir: toutes les générations se mobilisent pour décorer les autels de leurs défunts, les villes et les cimetières se colorent et pratiquement tout le monde passe par l’étape “maquillage” (ce qui nous a clairement marqué puisque certains de ces maquillages prennent plusieurs heures à être réalisés). Mais concrètement, comment ça se passe ?

✦ Les cimetières – Panteon

Tout d’abord, la fête se passe dans les Panteon (les cimetières). Quelques jours avant el dia de lors muertos, les Mexicains commencent à décorer les tombes, à y mettre des bougies et des fleurs de toutes les couleurs. Dès la fin du mois d’octobre, les mexicains se rendent dans les cimetières, en famille et avec leurs amis, pour retrouver leurs proches décédés. Il y a de la musique, certains vont chanter, danser, jouer d’un instrument, d’autres vont préparer à manger et boire. À Oaxaca, plusieurs cimetières sont ouverts au public où des concerts sont organisés. L’événement attire des centaines de personnes, on peut donc se retrouver dans une ambiance de feu… Difficile de croire que l’on danse en fait sur des tombes !

✦ Les Autels décoratifs – Altar

Ensuite, il y a les Altar (les autels) que l’on peut trouver un peu partout: à l’entrée d’un hotel ou d’un magasin, au coin de la rue, devant les habitations ou dans les cimetières, par exemple. Les familles viennent déposer sur ces Autels une photo de leur proche décédé et lui apporte des offrandes. Les Altar sont décorés et garnis de nourriture (de sucre – parce qu’il semblerait qu’il n’y a pas de sucre au Paradis), de Coca Cola etc. Avant el dia de los muertos les familles préparent donc les plats et boissons préférés des défunts.  On y voit aussi souvent des tapis de fleurs. Ces tapis se composent de roses d’Inde, de cresta de gallo ou encore de fleurs immortelles multicolores. Le plus étonnant, ce sont les objets déposés sur l’autel des morts, si le défunt était un musicien on lui apporte par exemple son instrument préféré.

✦ Les cortèges

Dans la ville de Oaxaca, les festivités ne se limitent pas aux cimetières. Tous les jours il y a des parades où défilent des groupes déguisés et maquillés, selon leurs traditions.  Le mieux est de se renseigner lorsque l’on arrive sur place pour avoir toutes les infos. J’ai vraiment été impressionnée par chaque détail des costumes, des maquillages, des chorégraphies qui sont préparés minutieusement depuis des mois. Dans la rue, aussi, tout le monde joue le jeu. Chaque commerce propose des “maquillages” spécial Fête des morts et tout le monde s’applique pendant de longues heures pour revêtir sa plus effrayante apparence. Avec la musique, c’est une véritable ambiance de festival !

✦ El Mercado de Benito Juarez

Pour finir, si vous venez à Oaxaca vous devez passer faire un tour au plus grand marché de la ville d’Oaxaca: le marché couvert Benito Juarez. En arrivant fin octobre on découvre une ambiance de fête à tous les stands: vendeurs de pan de los muertos, pan de queso, des crânes en sucre, des déguisements, sans oublier les stands de fleurs ! J’ai oublié de mentionner à quel point cette célébration est fleurie. Il y a des fleurs partout: sur les autels, les tombes, les façades, dans les rues… partout !

Je vous laisse découvrir en image

Oaxaca fêtes des morts dia de lors muertos

 

 

Mon expérience de la fête des morts

J’ai adoré les couleurs, les milliers de fleurs, les odeurs, la musique et surtout d’être un témoin privilégié de cette merveilleuse célébration. Le plus beau souvenir reste notre visite dans un cimetière d’une petite ville du Chiapas (en dehors des lieux touristiques) où on a pu voir les familles danser, boire et manger sur les tombes de leurs proches et de leurs ancêtres.
Les Mexicains ont, sans aucun doute, une autre perspective d’honorer la vie. Ils nous enseignement une formidable leçon de vie.

Pour découvrir la suite de notre voyage au Mexique, ça se passe ici.

 

More from Florence
Belgique: Un week-end romantique à Malines
Plus discrète que ses voisines mais tout aussi charmante et captivante, Malines...
Read More
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *