Voyage à Rome: entre émotions et émerveillement

On parle de Rome comme d’un musée à ciel ouvert. On ne peut mieux dire. Rome c’est LE musée à ciel ouvert qui nous en met pleins les yeux et fait chavirer nos coeurs. La ville éternelle est bien vivante.  Toutes les rues racontent une histoire, tous les monuments renferment des secrets, tous les quartiers bouleversent.
Partir en voyage à Rome, c’est faire un plongeon dans l’histoire, l’art et la culture  et surtout dans la vie romaine, au risque de ne plus jamais vouloir partir. Un voyage entre émotions et émerveillement…

On dit que tous les chemins mènent à Rome. C’est sûrement la raison pour laquelle il semble que le monde entier est à Rome. Ou alors, c’est ce qui explique qu’un jour ou l’autre, on découvre Rome, on en tombe amoureux, et on ne veut plus jamais la quitter.  Bien sûr, toutes les expériences sont différentes. Entre ceux qui ne vont lui consacrer que quelques heures et ceux qui vont décider de l’habiter, la magie romaine va réussir ou non à toucher les coeurs.

Rome a été pour moi un véritable coup de foudre, au premier regard. C’était en 2006, et je m’en souviens comme si c’était hier.  Tout était si parfait : sa luminosité, son charme tantôt chaotique tantôt étonnant, son histoire infinie, son art à tous les coins de rue, ses couleurs resplendissantes, ses vespas qui grouillent partout, sa grandeur et son côté terre-à-terre, ses graffitis et sa légèreté, sa dolce vita et son « italienneté ».

Aujourd’hui, après y avoir vécu pendant quelques mois, les sentiments sont toujours présents, Rome est ma préférée. J’ai pris le temps de la connaître, de la comprendre, de la vivre. Même si je ne prétends pas connaître la capitale italienne comme ma poche, j’ai profité de la chance de vivre dans l’une des villes les plus grandioses du monde. Tellement surprenante que même les romains disent ne pas la connaître au bout d’une vie.
Une ville majestueuse, qui bouge, qui a gardé son authenticité et qui cache des secrets bien gardés depuis des millénaires. Une ville tellement unique que je fais le pari qu’elle ne laisse personne indifférent !

꧁꧂

La ville éternelle

insolite, mystérieuse, amoureuse

Je vous emmène découvrir ou redécouvrir quelques lieux romains qui témoignent de la beauté de Rome.
Si vous cherchez des infos et conseils pour organiser votre voyage hors des sentiers (trop) battus, je vous partage que faire, que voir, où aller et mes bonnes adresses à la fin de cet article…  

Le centre historique

Le Vittoriano a Rome

Le forum romain et le Colisée à Rome

week-end à Rome

Même si on croit la connaître, la ville éternelle est mystérieuse.

On débarque à Rome en pensant la connaître, parce que l’on a étudié son histoire à l’école. On prépare son voyage à Rome en pensant visiter une capitale, comme toutes les autres, où l’on prévoit de marcher toute la journée et se prendre en photo devant chaque monument. Et pourtant, c’est une ville qui vit, avec ses révolutions et ces changements… 

 

Villa Borghese et Piazza del Popolo

Le Vatican et le Castel Sant Angelo

Trastevere

Je ne peux pas parler de Rome sans plonger dans les souvenirs, la nostalgie et une tonne d’émotions. Je ne peux pas parler de Rome comme je parle de ces villes que j’ai découvert en quelques jours, le temps d’un week-end ou de vacances. Non, Rome je l’ai habitée, je l’ai vécue, je l’ai respirée, j’ai appris à la comprendre.

Mes coups de coeur à Rome

Entre émotions et émerveillement, voici mes plus gros coups de coeur:

  • Le réveil à l’aube et les rues de Rome pour moi toute seule
  • Siroter un cocktail pendant l’Happy Hour dans le quartier de Monti
  • Rentrer dans l’Eglise Santa Maria Maggiore, pour pouvoir encore une fois, ne plus savoir où donner de la tête
  • Faire mon jogging dans les jardins de Villa Ada (près de Sant’Agnese Annibiliano)
  • L’odeur du caffè stretto à peine servi sur une terrasse
  • Les glaciers tous les 200 mètres et les goûts les plus insolites (Fassi, un de mes glaciers préférés)
  • La vue sur Rome depuis la Coupole du Vatican (Basilique San Pietro)
  • Monter en vélo jusqu’au Gianicolo et m’arrêter tout en haut pour admirer la vue
  • Me sentir toute petite en entrant dans la Basilique papale de San Paolo Fuori le Mura
  • Faire un détour à Ostia, pour respirer l’odeur de la mer
  • Me balader dans les rues de Trastevere, après une averse
  • Me perdre en chemin mais trouver mon bonheur dans une gelateria artisanale (glacier artisanal)
  • Les tours organisés par Veni Vidi Visit dans les quartiers les moins connus et les moins visités de la capitale

 

Conseils pour visiter Rome

Tout ce qu’il faut savoir pour préparer son voyage dans la capitale italienne

Rome est une ville qui se visite et découvre principalement à pieds ! Soyez prêts à marcher beaucoup (beaucoup). Il est également possible de louer des vélos électriques avec ou sans guide. C’est un excellent choix pour pouvoir se déplacer plus rapidement et pouvoir sortir du centre.

Pour découvrir Rome, il y a les guides et les livres, certe, mais il y a aussi les ROMAINS. J’ai découvert une grande partie de Rome grâce à des tours gratuits “Free Walking Tour” organisés par ces jeunes romains passionnés par leur ville et experts en histoire, culture et vie romaine. Alessandro Patrizi est l’un de ces jeunes qui a créé Veni Vidi Visit. Ce que j’aime chez lui c’est son authenticité, sa spontanéité, et la manière dont il réussi à transmettre sa passion!   A retrouver sur Facebook ou sur leur site

Jour 1 :
Le centre historique et ses immanquables avec le Colisée, le Palatin et le Forum romain (billet combiné coûte 12 euro et est valable 2 jours, à réserver ici), la Piazza Venezia (avec le monument Victor Emmanuel II), la fontaine de Trevi, la place d’Espagne (avec les escaliers qui mènent vers l’Eglise de la Trinité), la Place du Peuple et les jardins de la Villa Borghese, le Panthéon, la Place Navona.

C’est fou à quel point on tombe petit à petit, comme par hasard, devant ces différents monuments.

Jour 2 :

  • Le Vatican (et les musées à réserver sur le site officiel), ainsi que la Basilique Saint Pierre (entrée gratuite). On peut monter dans la coupole de la Basilique (pour 6 euro) et on a une vue splendide sur toute la ville
  • Le Castel Sant’Angelo (Le Château Saint-Ange)
  • On peut continuer jusqu’à Trastevere, le quartier tranquil et agréable pour se balader et manger un bout (pour les plus courageux, en passant par la Giannicolo)
  • On termine par la Piazza Campo dei Fiori

Jour 3 :

  • On prend le temps de rentrer dans certaines Eglises. Je vous conseille San Paolo furoi le mura.
  • Le Circo Massimo
  • Giardino degli aranci (et un peu plus haut, on peut admirer Rome à travers le trou d’un serrure)
  • Prendre l’apéro à Monti

Pour les jours suivants :

  • Basilica San Giovanni
  • Basilica San Paolo Fuori le mura
  • Quartier Garbatella
  • Matinée ou après-midi à Tivoli (les jardins de Tivoli)
  • Voir le musée MaxxiMon conseil: Prenez le temps de revenir sur certaines places, devant certains monuments à divers moments de la journée ou de votre séjour, pour palper différentes ambiances, luminosités,…
    Bon à savoir: Tous les musées publics sont gratuits le premier dimanche du mois… Il faut être prêt à se lever tôt pour faire la file !

C’est une question difficile. Plus vous aurez du temps, plus vous pourrez visiter et faire de choses.
Personnellement, je dirais que le plus, c’est le mieux.

Le centre historique et les monuments phares peuvent se visiter en 3 jours. Si vous souhaitez visiter les musées du Vatican et/ou le Colisée et prendre le temps de sortir du centre historique (très touristique), il faudra quelques jours en plus! Idéalement 5 jours sur place, ce n’est pas de trop!

Dans tous les cas, si vous planifiez de partir quelques jours à Rome, il faut vous préparer  à vous réveiller dès l’aube pour profiter un maximum. Pourquoi ? Parce que vous ne serez pas seuls dans la ville ! Le plus tôt vous commencez la journée, le plus vous pourrez profiter sans trop de monde.

Il peut faire très chaud à Rome, alors on a tendance à se dévêtir. Cependant, dans la majorité des Eglises et des monuments, il faut se couvrir pour pouvoir rentrer.

  • Je vous conseille de porter des robes ou pantalons longs et d’avoir avec vous un gilet ou une écharpe pour vous couvrir les épaules.
  • Prenez des chaussures comfortables, vous allez marcher 🙂

Les bonnes adresses à Rome

Pour manger, pour dormir, pour sortir

Les bonnes adresses pour manger

Je vais être honnête, ce n’est pas évident de recommander des restaurants ou des bars dans la ville. Tout d’abord parce que les restaurants changent souvent de gestion (et donc, la qualité peut vite évoluer). Ensuite, parce que tout est question de goût.

  • Les glaces: On en trouve à tous les coins de rue. Je conseille chez FASSI (Via Principe Eugenio, 65). Ca a l’air d’être une usine mais c’est vraiment connu et on dit que c’est la plus ancienne de Rome. Et ça ne coûte rien du tout.
  • L’aperitivo: Très à la mode en Italie, plusieurs bars et petites restaurations proposent “l’aperitivo”, en soirée, où en payant un supplément avec son verre, on peut manger aussi. La nourriture varie entre un buffet à volonté ou quelques petits snack servis à table. Le quartier préféré des romains c’est le quartier de “Monti” (près de Santa Maria Maggiore) et les week-end il y a un super Aperitivo au MOMART (via XXI Aprile): Boisson + super buffet à volonté pour 10 euro! La meilleure adresse en ville!
  • Restaurants: J’ai une très bonne expérience du Ristorante 433 (Via del Governo Vecchio, 123), chez Grazia e Graziella (Largo M.D. Fumasoni Biondi, 5), Da Massi (Via della Scala, 34), Osteria da Zi Umberto (Piazza di S. Giovanni della Malva, 14)

           

Les bonnes adresses pour dormir

Choisissez un logement proche de Termini / Piazza Vittorio Emmanuelle / Monti
Ou alors près du Vatican

Les bonnes adresses pour sortir

  • Scholars Lounge Irish pub (ici)
  • Piazza Bologna & Testaccio (quartier universitaire)
  • Pub Cuccagna (ici)
  • Pour sortir le lundi soir avec les romains: Any Given Monday (ici)

꧁꧂

Les autres city guide du blog

Belgrade (Serbie)Fès (Maroc) –  Lille (France) –  Prague (République Tchèque)  

 

Si vous avez aimé cet article, aidez-moi à le partager 🙂

 

 

More from Florence

Dolomites: Ballade au lac d’Alleghe

Alleghe c’est un charmant petit village de montagne situé dans la province...
Read More

12 Comments

  • Rome est une ville que j’ai beaucoup aimé mais elle remonte à maintenant quelques années car si mes souvenirs sont bons, c’est LA première ville d’Europe que j’ai visité ( j’enlève Barcelone car elle est à seulement 1h30 de route de chez moi ) Alors je te remercie de me refaire vivre ce souvenir. Comme tu dis si bien toutes les routes mènent à Rome et c’est surement pour ça qu’on retrouve autant de voyageurs. Personnellement, je l’ai beaucoup aimé et j’espère un jour y retourner ! Ton article est super bien écrit ( une fois de plus ), frais et léger, on sentirait presque la petite brise italienne du soir. Et confidences pour confidences, J’ai instaurée dans ma carrière de baroudeuse de partir au moins une fois par an en Italie. 2019 n’échappera pas à la règle, j’y retournerais, c’est certain !!!!!!

    • Ooh merci pour cet adorable message! J’aime beaucoup cette règle concernant l’Italie une fois par an 🙂 Etant d’origine italienne, je retourne dans ma région du nord, le Frioul, tous les ans. Je te la conseille!!

  • Mhhhhh que de nostalgie déjà, après avoir passé 4 jours dans la ville éternelle.
    Merci pour ce bel article qui nous fait revoyager le temps de quelques minutes.
    Téa

  • Quel bonheur de redécouvrir Rome encore une fois à travers ton article. J’en suis tombée amoureuse aussi même si je n’y suis restée que le temps d’un long week-end ! Ce doit être génial d’y vivre 🙂

    • Je me doute bien ne pas être la seule à être tombée amoureuse de Rome ! Cette ville est magique, et oui, y vivre c’est encore tout autre chose 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *