Raja Ampat guide pratique préparer voyage

Raja Ampat: guide pratique

Les îles Raja Ampat sont un archipel indonésien situé en Papouasie Occidentale, en Indonésie. C’est un véritable paradis terrestre et marin et j’ai eu l’immense chance de passer 5 jours sur l’île de Kri. Je vous détaille mon séjour ici. Dans ce guide pratique, je réponds aux nombreuses questions que l’on peut se poser avant de partir à Raja Ampat. Voici donc un petit guide pratique pour les baroudeurs.euses qui se préparent à partir à Raja Ampat, le dernier paradis !

Dans ce guide
Comment se rendre à Raja Ampat ?
Quelle île choisir ?
Combien de jours ?
Dormir: Comment réserver ses logements ?
Dormir: Quel type de logements ?
Quel budget prévoir ?
Où plonger ?
Quand partir ?
Comment payer sur place ?
Quel réseau et sim card ?

Se rendre à Raja Ampat: Comment y aller ?

Le voyage pour rejoindre Raja Ampat peut être très long, surtout si l’on n’est pas déjà en Indonésie. Voici comment rejoindre Raja Ampat:

  • Prendre un vol international vers l’Indonésie : Les aéroports principaux sont Jakarta (à Java) ou Denpasar (à Bali)
  • Il faudra ensuite prendre un vol intérieur vers l’aéroport de Domine Eduard Oso à Sorong, la porte d’entrée de Raja Ampat. Rejoindre Sorong peut nécessiter une escale par Makassar ou Manado au Sulawesi
  • Une fois arrivés à Sorong, en Papouasie Occidentale, il faut prendre un bateau pour se rendre au port de Waisai qui est le point de départ vers toutes les îles de Raja Ampat. Il y a 2 ferrys par jour: 9h et 14h. Le prix est de 125k IDR par personne (environ 7,70€)
  • Une fois arrivés à Wasai, vous avez le choix entre réserver un bateau privé avec votre hébergement. Par exemple, pour se rendre sur l’île de Kri (environ 45 minutes), c’est notre hôtel qui est venu nous chercher car on avait sélectionné l’option sur le site StayRajaAmpat lors de la réservation. Le prix varie entre 700k et 900k IDR à partager avec d’autres voyageurs si vous en croisez sur le ferry. 

 

Se poser à Raja Ampat: Quelle île choisir ?

L’archipel de Raja Ampat est immense, il y a plus de 1.500 îles et il peut donc être difficile de choisir sur quelle ou quelles îles séjourner. Si vous partez pour plusieurs semaines vous aurez probablement l’occasion de découvrir différents coins de l’archipel des Quatre Rois. Le bon choix dépendra du temps que vous aurez sur place.

Il faut savoir que les déplacements se font en bateau privé (pas de bateau public) et sont onéreux. De notre côté, nous n’avions qu’une semaine et en comptant les trajets cela ne nous laissait que 5 nuits sur place. 

  • Après avoir longtemps hésité nous avons décidé de poser nos sac à dos sur l’île de Kri et de rayonner depuis celle-ci pour aller explorer les environs. Cela nous a semblé le meilleur choix pour éviter de perdre trop de temps dans les transports et également le meilleur choix en termes de budget.
  • Si nous avions eu plus de temps, nous aurions volontiers passé une ou deux nuits sur Rufas. Cette île est complètement isolée du monde avec seulement une poignée de bungalows construits et pas de village. C’est ce qui fait son charme. Elle est super connue avec les photos aériennes de drone qui mettent en avant la beauté de ce joyaux de la nature.
  • Arborek semble très sympathique, plus petite et peut être plus authentique que Kri. C’est la porte d’accès idéale vers une station de nettoyage pour observer les raies manta (quand c’est la bonne période ce qui n’était pas notre cas)
  • L’île de Batanta offre des opportunités de randonnée et d’exploration avec les cascades, les rivières et la végétation luxuriante offrent un paysage captivant pour les amateurs de nature.
  • Gam: C’est notamment l’endroit où observer les “Bird of Paradise”
  • Misool: L’archipel de Misool séduit les plongeurs avec ses grottes sous-marines, ses formations coralliennes uniques et ses lagons d’une beauté époustouflante.
  • Wayag : Le joyau du joyau ! C’est l’un des points les plus beaux de l’archipel mais il est si reculé que son accès n’est pas à la portée de toutes les bourses…

Rester à Raja Ampat: Combien de jours ?

Nous avons passé une semaine à Raja Ampat et avec les trajets aller-retour cela représente 5 nuits sur place. C’est une bonne durée minimum pour profiter de l’endroit et “rentabiliser” les trajets. La durée idéale dépendra de vos intérêts spécifiques mais je recommanderais 7-12 jours afin de pouvoir explorer plusieurs îles. Il n’y a pas de durée maximale au paradis 🙂. Nous avons croisé certains voyageurs qui étaient là pour 4-6 semaines. Reste à avoir le budget,  évidemment. Assurez-vous de vérifier les disponibilités de logement, de transfert et de planifier en fonction de votre emploi du temps.

Dormir à Raja Ampat: Comment réserver ses logements ?

Pour réserver ses logements dans tout Raja Ampat, il y a un système un peu particulier.
Peu de logements sont réservables directement sur les sites habituels comme Booking.com. Pour la plupart des logements, il faut faire une demande via le site https://www.stayrajaampat.com/ qui met en relation les homestays et les voyageurs. C’est un intermédiaire qui permet même à tous les locaux (y compris ceux qui ne parlent pas anglais et/ ou n’ont pas internet) de gérer leurs homestay. L’avantage c’est qu’on peut y demander le transfert depuis Waisai en cochant une option. L’inconvénient c’est que le seul moyen de savoir si l’hébergement est disponible ou pas, c’est de faire une demande (traitée sous 48h max). Si la réponse est négative, alors il faut retenter sa chance dans un autre hébergement. (Si vous parvenez à trouver les numéros des hôtels, une discussion par whatsapp peut permettre d’accélérer la réponse)

Quels types de logements peut-on trouver à Raja Ampat et à quel prix ?

Dormir au paradis n’est pas bon marché (en comparaison avec le reste de l’Indonésie) et le confort est rudimentaire. Nous avons fait le choix de dormir dans les logements les plus économiques  (900k IDR/nuit soit 56€ en pension complète pour 2 personnes). Ce sont des bungalows sur pilotis “basiques” avec un matelas, une moustiquaire mais avec une vue souvent incroyable <3. La salle de bain et les toilettes sont partagées et excentrées. Enfin, il y a souvent une salle commune où l’on prend les repas. Tous les logements comprennent la pension complète car il n’y a pas de restaurant ni de commerces sur les îles. Il est donc important de bien choisir son logement aussi en tenant compte des repas proposés.

Globalement, quel budget pour voyager à Raja Ampat?

Un voyage à Raja Ampat peut coûter relativement cher…Logement, droit d’entrée, transport, activités… tout est plus cher qu’ailleurs en Indonésie. Mais encore une fois, tout dépend de ce que l’on vient y faire et du type de logement que l’on choisit.  De notre côté, nous avions la chance d’être déjà en Indonésie sur l’île de Sulawesi et nous avons donc trouvé un vol direct Manado – Sorong (Papouasie occidentale) avec Lion Air pour 80€.

Budget pour les déplacements

  • Taxi aéroport – port de Waisai: 25 000 (1,6€) avec Grab
  • Bateau Sorong – Wasai: 125 000 (8€) par personne (2 départs par jour à 9h ou 14h)
  • Raja Ampat Visitor Entry Ticket: 300 000 (18€/personne) – à payer à Wasai au Raja Ampat Information Center
    • Il y a également le Raja Ampat Marine Park Fee (700k / personne) qui semblerait obligatoire. Nous ignorions cela et sommes arrivés sans. Personne ne nous a rien demandé. Pas vu pas pris 🙂
  • Transport bateau Wasai – Kri: 470 000 (29,5€) – on a partagé ce trajet avec une nana rencontrée sur le ferry car c’est 700k par bateau

Budget pour le logement et les repas

  • Logements + repas (~35 €/personne / nuit). Nous avons opté pour des logements économiques. Il existe des logements avec un confort bien supérieur mais c’était hors de notre budget.

Budget pour les excursion

  • Sortie snorkeling Cap Kri: 170 000 (10,7€) pour deux
  • Sortie “snorkelling” + visite de Piaynemo: 750 000 (47€) par personne – mais nous avons eu un super deal, les tarifs peuvent être facilement le double, n’hésitez pas à négocier et à mobiliser d’autres voyageurs car le prix est “par bateau” donc au plus le bateau sera rempli, au plus ce sera intéressant 🙂 

Budget pour la plongée

  • Comptez 1,4M IDR pour deux “fun dive” (une “fun dive” n’est possible que si vous avez un certificat de plongée de niveau 1 minimum.
  • 1 fun dive après midi = 750k
  • Night dive = 850k
  • 3 plongées en un jour = 2M
    Si vous souhaitez payer en cash, il va falloir prévoir la mallette de billets. Autrement, il y a la possibilité de payer avec des applications de paiement type “Wise”.

Plonger au paradis: La vie sous-marine à Raja Ampat 

Si l’on vient à Raja Ampat c’est principalement pour la plongée sous-marine. Mais si vous préférez rester en surface avec un masque et tuba c’est tout aussi faisable et beau 🙂
Dans tous les cas, je vous conseille d’avoir des vêtements de baignade anti UV pour vous protéger parce que l’on attrape vite des coups de soleil. Prenez également crème solaire, crème anti moustique et tout le nécessaire avec vous car on ne trouve pas de pharmacie dans les îles.

Pour la plongée, nous avons plongé avec le Soul Scuba Divers (sur l’île de Kri) et c’était IMPECCABLE. Ce centre est géré par Thibaut, un français installé depuis un moment ici. Il y a donc même moyen d’être encadré dans la langue de Molière pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec l’anglais. L’équipe est extra, leurs locaux sont incroyablement chill et bien situés. Ils organisent  des excursions à la journée.  Il faut savoir que pour avoir une place il faut réserver à l’avance ! Alors n’attendez pas d’être sur place comme nous 😉 

Que vous plongiez avec eux ou pas, je vous invite à aller faire un tour au centre pour prendre une bière en admirant le coucher de soleil, participer à leur soirée film, tomber amoureux de leur magnifique chat … Notez que le dimanche c’est repos pour tout le monde alors il ne sera pas possible de plonger.

Si vous plongez vous le savez sûrement mais la pratique de la plongée n’est pas sans risque. Et Raja Ampat est isolé à souhait. Il n’y a par exemple pas de caisson de décompression à proximité. Privilégiez un centre avec des personnes qualifiées et du matériel en bon état. Aussi, notez que les courants peuvent être importants donc n’hésitez pas à informer vos instructeurs si vous n’êtes pas à l’aise avec cela ou que cela fait longtemps que vous n’avez pas pratiqué la plongée.

Quand partir: Meilleure période pour aller à Raja Ampat ?

La meilleure période pour visiter Raja Ampat en Indonésie dépend de vos préférences en termes de conditions météorologiques et d’activités. Voici quelques informations utiles pour choisir le moment idéal pour votre voyage :

  • Haute saison : La haute saison à Raja Ampat correspond généralement à la période sèche, surtout de septembre à avril. Les visiteurs peuvent s’attendre à des conditions météorologiques plus stables, mais les hébergements peuvent être plus chers et réservés à l’avance.
  • Pour voir les raies mantas, la saison commence à partir de mi octobre.
  • De novembre à avril : C’est la saison des pluies à Raja Ampat. Bien que les précipitations soient plus fréquentes pendant cette période, les températures restent chaudes. Les conditions sous-marines peuvent être excellentes, et vous pouvez profiter de tarifs d’hébergement plus avantageux.
  • De mai à octobre : C’est la saison sèche, considérée comme la meilleure période pour visiter Raja Ampat. Les pluies sont moins fréquentes, et les conditions de plongée et de snorkeling sont généralement optimales. C’est également la période où la visibilité sous-marine est souvent exceptionnelle.
  • Évitez janvier et février : Ces mois peuvent connaître des averses plus fréquentes et des vents plus forts, ce qui peut affecter les déplacements en bateau et la visibilité sous-marine.

En résumé, la période de mai à octobre est généralement recommandée pour une visite à Raja Ampat, avec une préférence pour les mois de juin à septembre pour des conditions optimales. Cependant, si vous êtes prêt à affronter quelques averses occasionnelles, la saison des pluies peut également offrir une expérience unique avec moins de foule. Assurez-vous de vérifier les conditions spécifiques à la région et de planifier en fonction de vos activités prévues, que ce soit la plongée, le snorkeling ou simplement la détente sur les plages paradisiaques.

Pour payer: Argent et distributeur

Point très important à noter: il n’y a pas de distributeur à Raja Ampat ! Le dernier disponible est à Wasai (mais relativement éloigné du port) ou à Sorong. D’autres voyageurs ont déjà eu l’expérience que ces derniers étaient en panne ou indisponibles… Il faut donc retirer assez d’argent avant d’arriver à Raja Ampat !

Toutefois, les logements sont payés à l’avance et les plongées peuvent être payées en ligne (avec Wise par exemple). Il vous restera donc à prévoir le liquide pour payer vos déplacements et excursions (ce qui n’est pas négligeable comme dans le paragraphe dédié au budget)

(Dé)Connexion: Quel réseau / wifi et sim card ?

Il n’y a presque pas de wifi à Raja Ampat pour la simple et bonne raison que les hébergements n’ont accès à l’électricité que quelques heures par jour. On peut donc en profiter pour faire une cure de déconnexion. 

Voici quelques astuces si vous souhaitez vous rassurer et pouvoir être joignable : 

  • Pour avoir internet, je vous conseille d’avoir une carte sim indonésienne. Le seul réseau qui fonctionne à Raja Ampat est Telkomsel, le réseau indonésien le plus important. Il y a un vendeur à l’aéroport de Sorong, mais le mieux est d’activer une carte SIM à Java ou à Bali si vous y êtes avant. 
  • Au Soul Scuba Divers sur Kri, il y a le wifi toute la journée : vive les panneaux solaires !


Les habitants: Où t’es Papou, où t’es?

Raja Ampat se situe en Papouasie Occidentale et les habitants sont appelés les Papous. Les papous sont très différents des indonésiens que l’on a pu croiser à Bali, Lombok, Java, Sulawesi ou encore Sumatra. La première différence est physique. Ils ont effectivement la peau bien plus foncée. Mais ils sont également bien plus réservés et moins loquaces que leurs compatriotes. Chapeau à vous si vous parvenez à décrocher un sourire lors d’une première rencontre. Ils passent leur journée à “chiquer” du tabac qui leur colorent les dents en rouge. A l’arrivée à Sorong on sentait une atmosphère un peu pesante et on se sentait observé. Soyez rassurés, je pense que c’est plutôt une certaine forme de pudeur de leur part. Pendant ces 5 jours nous ne sommes pas vraiment parvenus à créer de lien avec la population locale. Il faut reconnaître que loger entre touristes en pension complète n’aide pas. Mais même lorsque nous sommes allés explorer le village de Yenbuba nous n’avons pas réussi à décrocher une véritable interaction. Sachez qu’il y a certainement moyen d’être plus en immersion en choisissant des logements sur d’autres îles que Kri (une autre voyageuse nous a fait part d’une expérience bien plus authentique sur Batanta par exemple).

 

Retrouvez notre séjour sur l’île de Kri ici: « Raja Ampat: 5 jours sur l’île de Kri, le petit paradis« 

 

 

More from Florence
Oaxaca: 3 jours sur la côte pacifique mexicaine
Notre voyage au Mexique commence ici: sur la côte Pacifique de l’état...
Read More
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *