Java: Notre itinéraire de 12 jours

LL’île de Java est une île riche en culture et en merveilles naturelles, et a été une superbe surprise lors de notre voyage de deux mois en Indonésie. Avec nos sacs sur le dos, on est parti explorer l’île la plus peuplée du pays pendant 12 jours et on a été émerveillé par la diversité des paysages, la chaleur de ses habitants et la richesse de ses traditions. Du magnifique lever de soleil sur le volcan Bromo aux 1000 chutes d’eau de Tumpak Sewu, en passant par l’atmosphère mystique du volcan Kawah Ijen, on en a pris plein les yeux. Mais ce voyage nous a permis aussi de découvrir les trésors culturels et historiques de Yogyakarta, une ville coup de cœur pour nous, avec les temples emblématiques de Borobudur et de Prambanan, et de rencontrer les javanais en dormant chez l’habitant. Bref, c’était incroyable !
La cerise sur le gâteau: à Java on peut se déplacer en train, ce qui nous a permis de vivre le voyage au rythme de la vie locale. Dans cet article, je vous emmène découvrir notre itinéraire de 12 jours (qui peut se réaliser en 10 jours), nos découvertes et nos bons plans sur l’île de Java… 

 

 

carte itinéraire Java

 

 

I. Notre itinéraire de 12 jours à Java: étape par étape 

Voici notre itinéraire étape par étape de nos 12 jours à l’est de Java. Je vous présente l’itinéraire dans l’ordre dans lequel nous l’avons réalisé parce que nous sommes arrivés à l’aéroport de Surabaya après notre voyage dans les îles de Raja Ampat et avons ensuite pris un vol depuis Yogyakarta jusqu’à l’île de Sumatra, pour la suite de notre voyage. Nous voulions éviter de visiter les volcans et les sites touristiques durant le week-end pour éviter le monde (et je vous le conseille si vous en avez l’opportunité). Vous pouvez organiser votre itinéraire différemment en fonction du nombre de jours que vous avez sur place et de la suite de votre voyage. Et si vous avez des questions, laissez-moi un commentaire en bas de cet article 🙂 

Volcan Bromo: 2 jours de spectacle volcanique

Volcan Bromo Java
Volcan Bromo
 
 
Le mont Bromo est sans conteste le volcan le plus connu d’Indonésie. Ce qui le rend si populaire, c’est le décor venu d’une autre planète dans lequel il nous plonge en un coup d’œil: un immense terrain de sable volcanique à ses pieds, entouré de monts et volcans et un cratère qui fume jour et nuit. Le Bromo est un volcan actif qui est entré en éruption, pour la dernière fois, en 2021! Autant vous dire que c’était la première fois (et peut-être même la dernière) que je suis montée sur le cratère d’un volcan actif. Quelle émotion ! Ressentir les grondements du volcan sous mes pieds et observer le cratère de si près… Pour vivre cette expérience nous avons choisi de venir par nos propres moyens dans le village de Cemorolawang, situé à 1h30 de route de la ville de Probolinggo. Sur place, nous avons suivi les conseils d’autres voyageurs et des locaux pour découvrir les alentours en autonomie. Pas beaucoup d’activités à faire dans le village mais c’était idéal d’y dormir une nuit puisque ça nous a permis de faire l’ascension du volcan l’après-midi de notre arrivée, un moment où il n’y avait presque personne, et de partir à pied au beau milieu de la nuit  jusqu’au point de vue pour le lever de soleil. Ce lever de soleil était clairement l’un de nos points forts de notre voyage en Indonésie. 

Je vous raconte notre magnifique moment et vous partage toutes les infos dans mon article « Lever de soleil sur le volcan Bromo« 

Comment se rendre au volcan Bromo ?

En autonomie: 

  • Depuis Probolinggo
    • En navette: Il y a des navettes publiques qui partent de la gare de Probolinggo jusqu’au centre de Cemorolawang. Pas d’horaire fixe, la navette part quand elle est remplie. Prix: 75k IDR/personne. Pour le retour la navette part vers 9h30-10h00 de Cemorolawang jusqu’à Probolinggo
    • En Taxi/Grab: Le plus simple et pratique (surtout si on est 3 ou 4) est de prendre un taxi ou un Grab. Prix entre 200 et 350k IDR (en fonction de l’heure et de la négociation).  Il faut compter environ 1h30-2h00 de route.
    • En scooter: Si vous avez une moto ou un scooter (puissant pour la montagne), vous pouvez vous rendre à Cemorolawang en deux roues. Je ne conseille pas de le faire de nuit car la route est longue, sinueuse et il y a beaucoup de trafic avec toutes les jeep qui montent et  
  • Depuis Malang ou Surabaya:
    • En train + bus: On peut rejoindre la ville de Probolinggo en train depuis Surabaya ou depuis Malang et ensuite prendre la navette (petit bus navette qui part de manière aléatoire de Probolinggo jusqu’à Cemorolawang). Cette option est la plus économique mais elle nécessite d’avoir du temps devant soi.
    • En Grab: Depuis Surabaya on a trouvé un Grab pour 800k IDR (47€) pour nous amener directement à Cemorolawang. C’est l’option la plus facile et pratique si l’on a peu de temps. C’est environ le même prix depuis Malang également.

Plus d’infos ici: https://reporterontheroad.com/fr/indonesie-lever-de-soleil-sur-le-volcan-bromo-a-java/

Avec une agence:
Si vous souhaitez vivre l’expérience avec une agence qui organise le voyage sur le volcan Bromo, qui vient vous chercher à l’hôtel et organise tous les déplacements, je conseille l’agence avec laquelle je suis partie lorsque je voyageais seule à Java. Je vous donne toutes les infos dans cet article qui relate de mon expérience sur le Bromo et le Kawah Ijen en tour depuis Bali.

Que faire aux alentours ?

Nous pensions rester 2 nuits à Cemorolawang pour explorer davantage que le Bromo mais nous avons finalement écourté notre séjour. Pour être honnête, il n’y a malheureusement pas beaucoup d’activités à faire, ni beaucoup d’expériences à vivre. La majorité des habitants du village travaillent dans le secteur touristique pour le Bromo, ce qui signifie se réveiller toutes les nuits à minuit pour aller chercher les voyageurs en ville et rentrer dormir vers 9h du matin quand tout est terminé. Il y a sûrement quelques randonnées à faire aux alentours mais nous n’avons finalement pas tenté l’expérience. 

  • Monter sur le cratère du volcan Bromo au lever du soleil ou l’après-midi: les tours classiques font l’ascension du cratère juste après le lever de soleil. C’est donc un moment où il y a beaucoup beaucoup de monde. Si vous souhaitez aller à contre-courant vous pouvez soit décider de vivre le lever de soleil depuis le cratère (où vous serez probablement seuls) ou d’y aller après 10h ou l’après-midi quand les tours repartent. Cela vous évitera d’être dans un bain de foule 🙂 (vous me remercierez)
  • Voir le lever de soleil depuis King Kong Hill ou depuis le cratère du volcan: King Kong Hill est le point de vue le plus connu mais à nouveau, pour ne pas faire comme tout le monde, et vivre une belle expérience, je vous conseille si vous partez sans tour organisé, de vous rendre un peu plus bas que King Kong Hill (nous étions ici) et je vous assure que nous étions presque seuls alors que des centaines de personnes étaient agglutinées à quelques centaines de mètres de là… Si vous souhaitez partir avec un tour organisé, je vous recommande l’agence Indo Travel Team qui vous permettra de faire des tours non conventionnels. J’en ai fait l’expérience en 2022 lorsque j’ai voyagé seule à Java. 

Je vous explique davantage dans mon article:

Indonésie: Lever de soleil sur le volcan Bromo à Java

 

Bonnes adresses: Où dormir ?

Je conseille de dormir dans le village de Cemorolawang pour pouvoir assister au lever de soleil en autonomie.

À Cemorolawang:
Warung Rizka
(Voir sur Booking)
Nous avons dormi au Warung Rizka (pour 21€/nuit pour 2).
C’est le meilleur rapport qualité/prix que nous avons trouvé parce que tous les hébergements coûtent très cher et ne sont pas vraiment de bonne qualité, c’est vraiment un endroit de passage.

Cahyo Homestay Bromo
Super rapport qualité prix si on s’y prend à l’avance
(Voir sur Booking)


À Probolinggo:
Clover Homestay
(Voir sur Booking)
Si vous souhaitez passer par une agence, je vous conseille de dormir à Probolinggo (et non pas à Malang). C’est plus proche et vous aurez un meilleur rapport qualité/prix pour les tours. Une autre alternative est de ne pas venir pour assister au lever du soleil et d’arriver depuis Probolinggo par vos propres moyens ou en bus. N
ous avons été super bien accueillis et servis au Clover Homestay (15€/nuit pour une chambre double avec petit déjeuner). Je le recommande 100 fois !

Tumpak Sewu & ses alentours: 3 jours dans la nature javanaise

Java cascade
Air Terjun Kapas Biru
voyage 2 semaines Java
Tumpak Sewu

Il me tient très à cœur de ne pas voyager uniquement pour “cocher des cases” de lieux à visiter. Dans cet état d’esprit, j’ai souhaité passer quelques jours dans la région des cascades de Java, dans le village de Lumajang. Cette région, située à moins de 2h00 de la ville de Malang, est connue principalement pour la cascade Tumpak Sewu, les 1000 cascades (c’est d’ailleurs la couverture de cet article). Mais nous avons eu la belle surprise de découvrir que les environs sont verts et offrent des dizaines d’opportunités de randonnées. Nous sommes donc partis explorer les alentours à deux-roues et nous nous sommes laissés porter par le vent et les conseils des locaux pour découvrir d’autres points d’intérêts: des cascades, des randonnées, des points de vue avec le volcan Semerut en toile de fond. Ces balades étaient super agréables et finalement c’était l’étape la plus nature de notre itinéraire à Java. Si vous passez dans le coin je vous donne la liste des randos que nous avons faites (ci dessous) et comme souvent, ce n’est pas l’endroit le plus connu qui est le plus beau (même si je dois dire que la cascade de Tumpak Sewu est vraiment impressionnante et vaut le détour!). Après 2 jours nous avons repris le scooter et sommes retournés à Malang pour récupérer nos sac à dos laissés à l’auberge et continuer l’aventure…. 

Comment rejoindre Tumpak Sewu et les cascades ?

Pour rejoindre Tumpak Sewu et la région des cascades, le plus simple est de rejoindre la ville de Malang (croyez-moi, j’ai cherché à venir directement depuis le Bromo et je n’ai pas trouvé de solution… du moins pas dans un prix raisonnable). Nous avons donc fait étape dans la ville de Malang pour une nuit (une ville sympa pour une ou deux journées). De notre côté nous avons fait l’impasse d’une visite de la ville pour nous rendre directement jusqu’au village de Lumajang.

Pour rejoindre Malang

  • En train: Malang est desservie par les trains depuis Yogyakarta, Surabaya et Probolinggo.
    Durée: environ 3h00
    Prix: 58k IDR ( 3,42€) en classe éco  (pas la plus confortable car les sièges sont petits mais c’était une chouette expérience et le prix est très avantageux)

Pour rejoindre Tumpak Sewu

  • En scooter: Nous avons loué un scooter à Malang afin de nous rendre jusqu’à Tumpak Sewu pendant 2 jours. La route est assez longue (2 heures) mais c’est le moyen le plus autonome et économique pour s’y rendre. Nous avons laissé nos gros sac à dos à l’hotel à Malang.
    Prix: 80k IDR/jour
  • En taxi/Grab/ Gojek: Solution pratique et plus confortable que le scooter.
    Prix: environ 300k IDR (17,70€) par trajet

Que faire aux alentours de Tumpak Sewu ?

La région est très peu connue des touristes étrangers et pourtant elle est magnifique!
Il y a beaucoup de choses à faire aux alentours de Tumpak Sewu . Voici quelques randos/cascades à découvrir:

  • Tumpak Sewu: les 1000 cascades, la plus connue, à ne pas manquer  (voir sur Maps)
  • Goa Tetes: Incontournable également. On y accède en étant à Tumpak Sewu (voir sur Maps)
  • Air Terjun Kapas Biru : Magnifique endroit et rando que je recommande si vous n’avez pas peur de monter et descendre de petites échelles (voir sur Maps)
  • Air Terjun Kabut Pelangi: Une randonnée pour les plus expérimentés qui vous emmènent dans la nature javanaise. Incroyable mais assez long (voir sur Maps)
  • Panorama Kapas Biru: Un chemin chez l’habitant qui mène à un magnifique point de vue, avec le volcan Semerut en toile de fond (incroyable surtout aux golden hours) (voir sur Maps)

Bonnes adresses: Où dormir ? Où manger ?

Pour dormir

D’Corner Homestay
(Voir sur Booking)
Prix: 15€ par nuit avec petit déjeuner

Pour ce séjour, nous avons posé nos sac à dos chez Septi et sa famille, une maison d’hôtes.
Ces 2 jours chez Septi m’ont rappelé à quel point dormir chez l’habitant change notre perspective sur un lieu que l’on visite grâce à nos échanges et discussions.

Où manger ?
Nous avons mangé au Warung Warna
Restau local très bon et bon marché
(voir sur Maps)

Kawah Ijen: 2 jours à Banyuwangi pour l’ascension du volcan en autonomie

itinéraire Java Kawah Ijen
Kawah Ijen
 
itinéraire Java Kawah Ijen
Le deuxième volcan symbolique de l’île de Java est c’celui-ci: le Kawah Ijen. Même si j’y étais déjà venue voir ce célèbre volcan et son lac acide turquoise un an auparavant (je vous raconte mon expérience sur le Kawah Ijen avec une agence dans cet article), j’étais emballée de revenir dans le coin et de vivre l’expérience de l’ascension en autonomie cette fois. Pour nous rendre au Kawah Ijen, nous avons pris un train depuis Probolinggo jusqu’à la gare de Banyuwangi (en réservant nos billets quelques jours à l’avance dans une gare). Nous avons fait le choix de nous poser 2 nuits à Banyuwangi pour prendre le temps de récupérer après tous ces réveils nocturnes. La ville de Banyuwangi est une petite ville javanaise, l’ambiance est sympathique et puisque peu de voyageurs s’y arrêtent on y fait de belles rencontres. Le mont Ijen se situe à 50 minutes de route de la ville, nous avons donc loué un scooter et avons à nouveau mis le réveil très tôt. Cette fois c’est départ à 2h00 du matin (nous avons fait le plein la veille pour éviter les mauvaises surprises!) et nous sommes vêtus de tous les vêtements que nous pouvons porter, parce que les températures en montagne sont bien fraîches. Mais malgré cela, nous avons eu bien froid pendant le trajet… Heureusement, nous arrivons enfin au Parking où l’on gare notre scooter gratuitement, on loue un masque à gaz et on paye le droit d’entrée (100k IDR par personne – 6€) avant de se lancer dans l’ascension à pieds. Objectif: rejoindre le sommet à 2769m d’altitude! Ca grimpe fort et vite, mais tant mieux parce que ça nous permet de nous réchauffer.  On avance à la lumière de la frontale qu’on éteint par moment pour admirer le magnifique ciel étoilé.  En arrivant 1 heure plus tard que tous les tours organisés (l’ouverture du sentier est à 2h00), nous étions seuls pour la randonnée jusqu’au sommet. C’était trop chouette! Nous avons fait le choix délibéré de ne pas descendre jusqu’au lac et de ne pas aller voir les flammes bleues qui apparaissent la nuit au-dessus des émanations de soufre, pour respecter les travailleurs de soufre qui font un travail très difficile dans des conditions déplorables (si le sujet vous intéresse, je vous en parle plus bas). Il est 4h30 lorsque l’on atteint le sommet du cratère et cela coïncide justement avec les premières lueurs du soleil et… Waouh ! Nous nous installons sur un rocher pour contempler le paysage qui change de couleur devant nos yeux petit à petit. L’endroit est superbe. Voilà encore un autre lever de soleil incroyable qui nous a offert de belles émotions !

Comment se rendre au volcan Kawah Ijen ?
  • Depuis Probolinggo
    • En train: il y a plusieurs trains par jour tous les jours (réservez à l’avance si vous souhaitez voyager le week-end).
      Durée: environ 4h
    • En voiture/Grab: il est possible de prendre un chauffeur privé, mais il faut compter 7 à 9h si ça roule… Des voyageurs ont parlé de plus de 10h de voyage !
  • Depuis Banuywangi
    • En tour: vous trouverez sur place des dizaines d’agences qui proposent d’organiser le tour jusqu’au Kawah Ijen depuis votre hotel à Banuywangi
    • En scooter (location): c’est l’option que nous avons choisie et c’était super même si nous avons eu très (très) froid lors de la conduite à 2h du matin
  • Depuis Bali
    • En bus + bateau
    • En chauffeur privé + bateau

Avec une agence:
Si vous souhaitez vivre l’expérience avec une agence qui organise le voyage sur le volcan Bromo, qui vient vous chercher à l’hôtel et organise tous les déplacements, je conseille l’agence avec laquelle je suis partie lorsque je voyageais seule à Java. Je vous donne toutes les infos dans cet article qui relate de mon expérience sur le Bromo et le Kawah Ijen en tour depuis Bali.

Que faire aux alentours de Banyuwangi ?

Contrairement au Bromo, il y a plusieurs choses à faire aux alentours du Kawah Ijen. Si vous décidez de dormir à Banyuwangi vous pouvez facilement passer 2 jours à explorer les alentours. Voici quelques idées:

  • Exploration des plantations de café : Banyuwangi est réputée pour ses plantations de café. Vous pouvez visiter une plantation locale pour en apprendre davantage sur le processus de culture, de récolte et de torréfaction du café, ainsi que pour déguster des échantillons de café frais.
  • Détente à la plage de Plengkung : La plage de Plengkung, également connue sous le nom de G-Land, est réputée pour ses vagues exceptionnelles qui attirent les surfeurs du monde entier. Même si vous n’êtes pas surfeur, vous pouvez profiter de la beauté naturelle de la plage et vous détendre au bord de l’océan.
  • Exploration de la réserve naturelle d’Alas Purwo : Cette réserve naturelle abrite une biodiversité remarquable, notamment des forêts tropicales, des savanes, des falaises côtières et des plages isolées. Vous pouvez faire de la randonnée, observer la faune et la flore, ainsi que visiter des sites culturels tels que le temple de Giri Salaka.
  • Visite du village de pêcheurs de Muncar : Muncar est un village de pêcheurs pittoresque situé près de Banyuwangi. Vous pouvez vous promener dans le village, découvrir le mode de vie des pêcheurs locaux, visiter le port de pêche et déguster du poisson frais dans les restaurants locaux.
  • Excursion au parc national de Meru Betiri : Ce parc national abrite une flore et une faune diversifiées, notamment des espèces menacées telles que les tortues de mer vertes et les tigres de Java. Vous pouvez faire de la randonnée, observer les animaux sauvages et visiter des sites historiques tels que le lieu de nidification des tortues.
Bonnes adresses: Où dormir ?

SNOOZE Ijen Hostel
(Voir sur Booking)

Nous avons dormi 2 nuits au SNOOZE Ijen Hostel (à partir de 10€/nuit pour 2) avec cuisine commune
Nous avons réservé en last minute et avons payé 35€ pour une chambre double magnifique !
L’hotel nous a aidé à louer un scooter et tout le matériel pour faire l’ascension du volcan Kawah Ijen.
Je recommande ce lieu pour l’accueil, la disponibilité et la possibilité de rencontrer d’autres voyageurs

En coulisse du Kawah Ijen

Les travailleurs de soufre, souvent appelés « porteurs de soufre », travaillent dans des conditions très difficiles sur le Kawah Ijen pour extraire du soufre des profondeurs du volcan.

Ces travailleurs, généralement des hommes, portent de lourdes charges de soufre, pesant jusqu’à 90 kg, dans des paniers en bambou attachés à leurs épaules. Ils montent et descendent le bord escarpé du cratère plusieurs fois par jour, souvent dans des conditions météorologiques difficiles, y compris une atmosphère chargée en gaz toxiques. Leur travail est extrêmement pénible et dangereux en raison des risques associés aux gaz toxiques, aux températures élevées et aux pentes abruptes.

Malgré les défis et les risques, de nombreux travailleurs de soufre continuent ce travail pour subvenir aux besoins de leur famille, car c’est souvent l’une des rares sources de revenus disponibles dans la région.

Lorsque l’on rend visite à ce lieu ce n’est pas un cadeau pour ces travailleurs qui doivent se faufiler parmi la foule qui vient se divertir. Pour ces raisons, nous avons choisi de ne pas descendre jusqu’au lac!


Yogyakarta: 4 jours dans la capitale culturelle javanaise

itinéraire Java Yogyakarta
Water Castle of Royal Yogyakarta
 

Yogyakarta ou « Djodja » pour les intimes a été ma ville coup de coeur sur l’île de Java ! On s’y est posé quelques jours et dès les premiers instants j’ai compris que l’on allait s’y plaire. Yogyakarta est une grande ville mais son centre historique a plutôt des allures de village. Pas de hauts buildings, pas trop de traffic, pas de Klaxons mais plutôt du street food à tous les coins de rue, des petites ruelles charmantes, des marchés, de jolies boutiques et une chouette atmosphère. Au programme de nos journées : découverte de la ville, plongeon dans la culture javanaise, street food … sans oublier quelques étudiants qui nous arrêtent dans la rue pour nous « interviewer » ou encore des « hello, one picture ». Une de nos activités préférées aura été de découvrir le procédé de fabrication d’un Batik (tissu traditionnel) et de réaliser notre propre création d’un mouchoir ! On a aussi assisté à un spectacle de danses traditionnelles javanaises, visiter un atelier de fabrication de marionettes et participé à un walking tour, les activités ne manquent pas dans la capitale culturelle javanaise. C’était aussi un plaisir d’aller goûter les jajan pasar préparés par Mbah Satinem, une femme de 76 ans, qui est présentée dans l’un des épisodes de la série Netflix « Street Food: Asia ».

Comment rejoindre Yogyakarta ?

Depuis Banuywangi – Probolinggo ou Malang

  • En train: Nous avons pris le train depuis Banuywangi (11h en classe business): 350k IDR (20,65€) par personne

Depuis Jakarta

  • En train
Que faire à Yogyakarta ?

La liste des choses à faire à Yogyakarta est longue:

  • Faire un Free Walking Tour: J’aime toujours bien commencer mon séjour par un « Free Walking Tour » afin de me mettre dans l’ambiance et de faire le plein d’infos
  • Assister à un spectacle de danse traditionnelle javanaise:  Yogyakarta est réputée pour ses danses classiques telles que le Ramayana Ballet. Nous y avons assisté gratuitement lors de notre visite au Kraton
  • Découvrir le palais du sultan (Kraton): Un palais royal javanais où vous pourrez en apprendre davantage sur l’histoire et la culture de la région
  • Visiter le Water Castel Royal
  • Visiter le musée Sonobudoyo: Un musée qui abrite une vaste collection d’artefacts culturels javanais, y compris des costumes traditionnels, des armes et des instruments de musique.
  • Se promener et faire du shopping dans la rue Malioboro: Une rue animée bordée de boutiques, de restaurants et de stands de souvenirs où vous pourrez acheter des articles artisanaux locaux.
  • Goûter à la cuisine locale & street food: Ne manquez pas de déguster des plats traditionnels javanais tels que le nasi gudeg (un plat de riz à la noix de coco avec du jackfruit) et le ayam goreng (poulet frit),
  • Randonnée jusqu’au volcan Merapi: Pour les plus sportifs, vous pouvez faire une randonnée jusqu’au sommet ou faire un tour en jeep autour du volcan (mais attention, c’est le volcan le plus actif de l’île!)
Bonnes adresses: Où dormir ?

Nous avons dormi à deux endroits:
Abrakadabra 747
(Voir sur Booking)
18,5€/ nuit avec petit déjeuner
vraiment nickel, bien centré,… 

Sleepy Raccoon Hostel
(Voir sur Booking)
14/nuit très chouette aussi ambiance auberge, il y a un dortoir.
Plus décentré, bien si vous avez un scooter.
Pratique pour aller à Borobudur et Prambanan 

 

Je conseille de dormir dans ce quartier (celui où on était les premiers jours) ou dans celui-ci (là où y avait le bar des belges)
Voici des recommendations d’hotel: 

Borobudur et Prambanan: 1 jour pour visiter les temples hindous

itinéraire Java Prambanan Borobudur
Les temples de Prambanan
 
Le temple de Borobudur

Pendant notre séjour à Yogyakarta, nous sommes partis à la découverte du plus grand temple bouddhiste d’Indonésie : Borobudur. Visite incontournable de Yogya, le temple de Borobudur (à prononcer à l’italienne: boroboudour) est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il se situe à 1h30 de route de la ville et on décide de réserver nos billets pour le dernier créneau de l’aprem vers 15h30 en espérant profiter de la douce luminosité du coucher de soleil. On a visité le temple avec un guide qui nous donne beaucoup (trop) d’infos et on a finalement eu l’impression de ne pas avoir assez de temps pour s’imprégner du lieu (parce que les visiteurs ont maximum 1 heure pour rester sur place afin d’éviter la dégradation du site, protégé par l’UNESCO). L’endroit est très beau au coucher du soleil et c’est une belle immersion dans le passé bouddhiste et hindou qui régnait sur l’île de Java !
Le lendemain matin, nous sommes partis à nouveau en scooter à la découverte de Prambanan. Cette fois, c’est départ aux aurores pour arriver à l’ouverture. Deuxième site incontournable de la région qui se situe à 40 minutes Yogyakarta. Prambanan est un temple impressionnant par sa hauteur! Ce qui est drôle c’est que, comme à Borobudur, la majorité des touristes indonésiens se contentent de rester en bas ou de ne regarder que de loin, sans vraiment explorer l’entièreté du site… Nous sommes samedi et il y a du monde, sauf que le monde ne visite pas vraiment tous les temples du lieu… on a donc le temps de déambuler tranquillement avant que la chaleur n’arrive. On a apprécié ces deux visites qui nous ont un petit peu rappelé les temples d’Angkor au Cambodge

Infos pratiques pour visiter Borobudur

Comment se rendre à Borobudur depuis Yogyakarta ?

Pour se rendre au temples de Borobudur depuis Yogyakarta:

  • En scooter
  • En chauffeur privé
  • En tour organisé (qui peut se combiner avec la visite de Pramabanan le même jour)

Horaires

  • Le temple de Borobodur est ouvert tous les jours (sauf lundi!) de 8h30 à 16h30. Il faut savoir que le site de Borobudur est le site le plus visité du pays (4 millions de visiteurs annuels avant la pandémie). Depuis, les autorités ont décidé de limiter le nombre de visiteurs à 150 personnes par heure. Il faut donc réserver à l’avance son billet avec un créneau horaire à respecter! Les meilleurs créneaux sont le matin très tôt ou le dernier créneau horaire à 15h30 pour profiter de la luminosité de fin de journée.

Tarif (en 2024)

  • Le prix du billet pour Borobodur (en tant qu’étranger) est de 470k IDR(28€) par personne pour monter sur le structure.
    À savoir:  Il y a deux billets à acheter. Celui pour accéder au site + celui pour monter sur le temple de Borobudur (qui inclut un guide obligatoire).

Pour réserver ses billets

 

Infos pratiques pour visiter le site de Prambanan

Comment se rendre à Prambanan depuis Yogyakarta ?

  • En scooter
  • En bus: ligne 1A Trans Jogja
  • Chauffeur privé
  • Tour organisé (avec combinaison possible de visiter Borobudur le même jour)

Horaires

  • Le site de Prambanan est ouvert tous les jours (sauf lundi!) de 6h30 à 17h00. Nous sommes allés à l’ouverture et avons profité du site presque seuls, mais venir en fin de journée est aussi un bon moment pour se balader sur le site au coucher du soleil.

Tarif (en 2024):

  • Le prix du billet est de 410k IDR (24€) par personne

Pour réserver ses billets:

 

L'histoire des temples hindous en Indonésie

Conclusion

Dans l’ensemble notre séjour sur l’île de Java a été un magnifique moment, riche en émotions, en découvertes et en rencontres. Java est une île bien plus développée que les îles de Sulawesi et Sumatra, par exemple, mais ça permet également de pouvoir voyager plus facilement. J’ai personnellement eu un coup de coeur pour notre découverte des volcans en autonomie, pour nos balades en scooter dans la région de Malang à la découverte des cascades, pour la ville de Yogyakarta et pour nos échanges avec les javanais qui nous ont accueillis. Nos déplacements n’étaient pas les mieux optimisés alors je vous conseille plutôt d’aller d’est en ouest ou d’ouest en est. Nous sommes arrivés depuis l’aéroport de Surabaya et devions repartir de Yogyakarta, ce qui nous a valu quelques allongements. A refaire, on irait d’abord à Malang et puis au Bromo ou alors on irait directement jusqu’au Kawah Ijen. Ce qui était important pour nous c’était d’éviter les week-end pour les volcans car ce sont des lieux très touristiques qui sont bondés les samedi et dimanche. 

 

II. Infos pratiques pour organiser son itinéraire à Java

Quand partir à Java ?

  • Saison sèche (de mai à septembre) : Période généralement considérée comme la meilleure pour visiter l’île Java, car le temps est ensoleillé et sec. 
  • Haute saison touristique (de juillet à août) : Haute fréquentation dans les lieux touristiques populaires comme Yogyakarta, le volcan Bromo et Kawah Ijen. Il faut réserver ses billets de train et ses hébergements plusieurs jours à l’avance.
  • Saison des pluies (d’octobre à avril) : Période des pluies, ce qui signifie que certaines activités peuvent être impossibles en raison des précipitations fréquentes, mais voyager hors saison peut également offrir des avantages, comme des paysages plus verts (surtout aux cascades!) et moins de monde. Si vous visitez Java pendant la saison des pluies, pensez simplement à prendre un imperméable et d’apprendre à danser sous la pluie 🙂 

Comme à chaque fois cela dépend de ce que vous recherchez et il faut savoir que voyager pendant la saison sèche ne signifie pas ne pas avoir de pluie, et l’inverse est vrai aussi. Dans notre cas, nous étions à Java début octobre et nous avons eu une superbe météo.

Combien de jours pour visiter Java avec cet itinéraire ? 

  • Courte visite (3 à 5 jours) : Si vous disposez de peu de temps, vous pouvez vous concentrer sur les incontournables de Java: les temples de Borobudur et de Prambanan près de Yogyakarta et/ou le volcan Bromo et le Kawah Ijen (possible depuis Bali)
  • Visite standard (7 à 10 jours) : Avec une semaine à dix jours, vous pouvez explorer davantage de sites à Java. Vous pouvez vous concentrez sur une partie de ce que nous avons fait, par exemple. C’est pour moi la bonne durée si vous comptez visiter une autre île indonésienne avant ou après.
  • Visite approfondie (10 jours ou plus) : Idéalement passer au moins 10 jours permet d’avoir le temps de s’imprégner de la culture et la vie javanaise qui est très différente de celle de Bali. Et pour laisser place aux imprévus

Comme à chaque fois, c’est une question très difficile puisque je pense sincèrement que l’on peut passer des semaines à explorer l’île de Java, surtout si l’on souhaite prendre le temps de rencontrer les locaux et de sortir des sentiers battus. 

Comment se déplacer en train sur l’île de Java ?

  • L’île de Java est merveilleusement bien connectée grâce au réseau ferroviaire: toutes les villes  de Jakarta à Banyuwangi sont reliées par le train !
  • Il y a différentes classes :
    • Class Eco/Eko: La plus fréquentée et la moins chère
    • Class Business: meilleur rapport qualité prix
    • Class Executive: la classe la plus confortable mais également la plus chère. Idéale pour les très longs transports
  • Pour réserver ses billets:
    • Au guichet d’une gare: Vous pouvez aller dans n’importe quelle gare pour réserver vos billets. Vous pourrez payer par carte (en allant payer au 7/11)
    • Via l’app Kai Access (Kai Mobile app): l’application officielle (permet de voir les options d’horaires)
  • Ponctualité des trains:
    • Nous n’avons personnellement accusé aucun retard (sauf 1h pour le trajet Malang – Cemorolawang, ce qui serait rare)

Quel budget pour un voyage de 10-12 jours à Java ?

  • Le budget total sur place était de 937€ pour 2 pour 12 jours (hors billets d’avion).
    Soit un budget de 37€/jour par personne (Y compris quelques restau pour se faire plaisir)
  • Voici quelques idées de prix lors de notre voyage:
    • Location scooter: 90k IDR (5,65€) par jour
    • Droit d’entrée cascade: 20k IDR (1,18€)
    • Parking scooter: entre 5 et 10k IDR
    • Train Yogyakarta – Banuywangi (11h en classe business): 350k IDR (20,65€) par personne
    • Jus de fruit: 16kIDR
    • Nuit à l’hotel en chambre double: 20€
    • Taxi aéroport Yogyakarta: 260k IDR (16,30€)


Quelle assurance pour mon voyage en Indonésie ?

  • Pendant tout mon voyage en Indonésie, j’ai été couverte par l’assurance de Chapka CAP Aventure (pour les voyages de plus de 3 mois). D’habitude, lorsque je pars pour quelques semaines, je prends l’assurance CAP Assistance 24h/24 que je recommande.  L’assurance santé et annulation de Chapka est très complète, facile à souscrire, transparente et pas de mauvaise surprise, surtout lorsque l’on voyage dans des endroits reculés comme à Sulawesi. Elle inclut également des téléconsultations avec un médecin, ce qui nous a été utile après avoir eu une infection de peau suite à la plongée à Bunaken 🙂
  • Si vous réservez une assurance CAP Assistance Chapka, via ce lien directement vous pouvez bénéficier d’une réduction de 5% sur le montant total de votre devis grâce à Reporter on the Road. Profitez-en !

 

Notre séjour sur l’île de Java s’est déroulé durant notre voyage de 2 mois en Indonésie. Notre style de voyage était en sac à dos avec un budget de voyage long terme.
Vous avez des questions ? Laissez-moi un commentaire 🙂

More from Florence
Rome: Itinéraire & bonnes adresses
On parle de Rome comme d’un musée à ciel ouvert. On ne...
Read More
Join the Conversation

1 Comments

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. says: Salma

    Hello, super itinéraire que je compte suivre mais à l’envers hihi en partant de Yogyakarta puis passer par Bromo, Tumpak Sewu et enfin Kawah Iljen avant de m’en aller vers Bali. D’où ma question : il y a un passage de Probolinggo à Malang afin d’accéder aux Tumpak Sewu. Mais pour continuer on doit bien faire le chemin inverse de Malang à Probolinggo afin de prendre le train vers Kawah Iljen ??
    Merci d’avance !