Costa Rica : Itinéraire road trip 15 jours

Le Costa Rica est l’un des plus beaux pays que j’ai visité. Beau pour sa protection de la nature, ses forêts primaires, sa nature luxuriante et prédominante et pour tous les animaux qui y vivent et que l’on peut apercevoir à tous les tournants. Nous sommes partis en road trip pendant 15 jours aux quatre coins du pays, de la côte Caraïbes à la côte Pacifique, où nous avons alterné entre plages, parcs nationaux, observation d’animaux, randonnées, pina en agua et surtout… profité de la Pura Vida !
Je vous laisse découvrir notre itinéraire de 15 jours en road trip au Costa Rica. 

Notre itinéraire au Costa Rica:
des Caraïbes au Pacifique

Jour 1 – 4 :
Caraïbes sud
Jour 5 :
Rencontre avec la communauté indigène BriBri
Jour 6 – 7:
Tortuguero
Jour 8 – 11:
Vallée centrale La Fortuna et Rio Celeste
Jour 12:
Manuel Antonio
Jour 13 – 15:
Pacifique sud : Dominical et Uvita 

Détail de notre itinéraire: étape par étape 

4 jours dans les Caraïbes sud 

Nous avons commencé notre road trip sur la côte Caraïbes sud, entre Cahuita et Puerto Viejo. C’était l’endroit parfait pour nous plonger dans l’atmosphère « Pura Vida » et se mettre au rythme costaricien. J’ai adoré chaque instant que nous avons passé à Cahuita et Puerto Viejo. L’ambiance de la côte est très relax et sous ses airs jamaïcaines la région donne envie de s’y installer pour un bon moment.  Ici c’est la nature à l’état sauvage, des routes qui longent l’océan au milieu de palmiers et de vendeurs de fruits, des plages de sable blanc ou noir habitées par des dizaines d’animaux, une ambiance très caraïbes à la jamaïcaine, bref, nous voici dans une Pura Vida !

Pour aller plus loin: Lire mon article sur nos 4 jours sur la côte Caraïbes entre Cahuita, Puerto Viejo et Manzanillo 

Que faire ?

Voici une liste d’activités à ne pas manquer dans le coin:

  • Visiter le parc national de Cahuita
  • Flâner dans les rues de Puerto Viejo
  • Se poser sur les plages de la côte: coup de coeur pour Playa Punta Uva
  • Visiter le Jaguar Rescue Center à Puerto Viejo
  • Louer un vélo pour se balader le long de la côte
  • Prendre un leçon de surf à Playa Cocles ou Playa Grande
  • Le parc national de Manzanillo

Mes bonnes adresses

Où dormir ?

À Cahuita: La Shamana Ecolodge
Nous avons choisi de dormi un peu excentré, au milieu de la foret

À Puerto Viejo: AWA Beach Hotel
On s’est fait plaisir pour deux nuits dans cet hotel au bord de la plage et entouré de nature

Où manger ?

Cocomar Comida Caribeña – Puerto Viejo
Voir l’adresse sur Maps

Puerto Pirata –  Puerto Viejo
Pour prendre un verre décontracté
Voir l’adresse sur Maps

Restaurante El Palenque Luisa – Cahuita
Voir l’adresse sur Maps

 

1 nuit dans la communauté des BriBri (Caraibes)

Les BriBri sont une communauté indigène du Costa Rica. Nous avons passé une nuit dans le petit village de Bratsi (Bambu), au sud du pays, près de la frontière avec le Panama dans la maison Ditsöwö ú. Ditsöwö ú – Lodge (Casa Encuentro de Culturas) : une maison de rencontre des cultures. Le projet, créé par Danilo – un BriBri, propose aux voyageurs de loger chez eux, certaines visites et puis surtout d’échanger et de rencontrer des indigènes locaux. Ici nous avons pu brièvement échanger avec des BriBri.

Pour aller plus loin: Lire notre expérience chez les BriBri.

Plus d'infos sur le projet Ditsöwö ú
  • Le village Bratsi se situe à 1 heure de route de Puerto Viejo (il vaut mieux avoir une voiture)
    Il est possible de passer une ou plusieurs journées, pour aller faire différentes excursions et de dormir dans la maison BriBri
  • Les locaux parlent espagnol mais il y aura normalement toujours une personne qui parle anglais
  • L’idéal est de rester au moins 2 journées complètes sur place
  • Pour plus d’infos et pour les contacter: Voir le site de Ditsöwö ú

 

2 jours à Tortuguero  (Caraïbes)

Tortuguero a été l’un de mes coups de cœur de ce voyage. L’île de Tortuguero est connue pour les milliers de tortues qui naissent sur l’île chaque année, mais aussi pour son parc national, de 170 000 hectares protégés, qui abrite une faune et une flore exceptionnellement diversifiée, et où on peut y voir beaucoup d’animaux. On parle de Tortuguero comme de la petite Amazonie du Costa Rica.
J’ai adoré l’ambiance du village, la déconnexion avec la nature, la proximité avec les animaux et leur habitat, les plages, le tour en canoë dans le parc national, la recherche des bébés tortues à la tombée de la nuit…

Pour aller plus loin: Lire mon article sur mon coup de coeur à Tortuguero

Activités à faire à Tortuguero
Voici une liste d’activités à ne pas manquer sur l’île de Tortuguero:

  • Le parc national de Tortuguero (à découvrir en barque ou canoë le matin très tôt)
  • Visite guidée à pieds dans le parc national
  • Assister à la ponte ou l’éclosion des tortues sur les plages de Tortuguero (en fonction de la saion)
  • Découvrir l’ambiance du village de Tortuguero
Mes bonnes adresses

Où dormir ?

Nous avons dormi à
Hotel El Icaco
Voir sur Booking
Prix: 82€ pour 2 nuits

Où manger ?

Dans la rue principale du village de Tortuguero, il y a plusieurs sodas
Nous en avons testé plusieurs et avons apprécié la cuisine aux saveurs jamaïcaine.

On a adoré:

Restaurante Mi Niño
Voir sur Maps

Soda La Culebra
Pour des supers petit dej
Voir sur Maps

El Patio
Au coucher du soleil
Voir sur Maps

 

 

3 jours à la Fortuna et Rio Celeste (Vallée Centrale)

Nous avons quitté Tortuguero des étoiles plein les yeux et prêts pour commencer la deuxième partie de notre voyage. Nous quittons définitivement la côte Caraïbes pour découvrir les terres du pays, en arrivant à La Fortuna. La ville de La Fortuna est connue pour sa localisation au pied du Volcan Arenal. L’un des 116 volcans du Costa Rica. La région est une zone très humide et nous n’avons pas pu échapper à la pluie au cours de nos 3 jours. Heureusement, cela ne nous a pas empêcher de profiter de nos 3 jours. Nous avons donc profité d’être à La Fortuna pour faire plusieurs activités.

Activités à faire à La Fortuna
Voici une liste d’activités à ne pas manquer à La Fortuna:

  • Zipline au Ecoglide Arenal Park: On a osé la tyrolienne au dessus de la rainforest (un jour de pluie)! C’était quand même une sacré expérience à faire une fois dans sa vie, au moins
  • Sources d’eau chaude : petite pépite à découvrir en cherchant « Free Hot Springs » sur Google Maps
  • La catarata La Fortuna: C’est un incontournable dans la région, l’une des cascades les plus visitées, mais nous avons trouvé que l’entrée était cher pour un parcours un peu trop bien rodé
  • Mistico Arenal Hanging Bridges park: sur les ponts suspendus – un parcours dans la forêt primaire qui nous fait traverser plusieurs ponts suspendus avec des vues incroyables. On a fait la promenade avec un guide et c’était génial.
  • Night walking tour: promenade en pleine forêt la nuit avec des lampes de poche (et un guide) pour avoir une chance de voir les animaux qui sortent principalement la nuit: insectes, serpents, grenouilles,…

Après nos 2 nuits à La Fortuna nous devions normalement nous diriger à Monteverde pour nos prochains jours. Toutefois, la météo ayant été assez capricieuse, nous étions un peu frustrés de ne pas avoir pu profiter du temps sec dans la zone mais aussi de ne pas avoir vu le sommet du Volcan Arenal, qui a souvent la tête dans les nuages. Nous avons donc changé de programme à la dernière minute, sommes restés une nuit de plus, et avons pu aller à Rio Celeste, cette cascade connue pour son eau naturellement céleste. Magnifique! Cerise sur le gâteau: nous avons pu apercevoir le volcan en entier !

Mes bonnes adresses

Où dormir ?

Nous avons dormi 2 nuits à
Casona Rústica & Bungalow
Prix pour 2 nuits: 91€
Voir sur Booking

Où manger ?

El Jardin de Frida
Voir l’adresse sur Maps

Organico Fortuna
Voir l’adresse sur Maps

1 jour au parc national Manuel Antonio (Côte Pacifique – Guanacaste)

En quittant Rio Celeste, nous avons une belle route à faire pour rejoindre la ville de Quepos, sur la côté Pacifique. Le trajet dure plusieurs heures mais c’est encore une fois un plaisir de rouler et de découvrir tous ces beaux paysages. On quitte peu à peu les paysages montagneux pour rejoindre la côte et voir la mer. Sur le trajet, on s’arrête au dessus d’un pont très connu car on peut y apercevoir des crocodiles (et des gros!) – vous pouvez retrouver l’adresse ici. En arrivant dans la ville de Quepos, je suis agréablement surprise de m’y plaire. Je pensais que la ville serait très touristique car le parc Manuel Antonio est probablement le parc naturel le plus visité du Costa Rica. Nous avons décidé d’y être l’ouverture pour éviter l’affluence. On y voit beaucoup de singes capucins. 

Infos pour visiter Manuel Antonio

Le parc se situe dans la ville du même nom à quelques kilomètres de Quepos.

Il est ouvert de 7h à 16h tous les jours (sauf le mardi, jour de fermeture!).
Conseil: arriver avant l’ouverture

L’entrée coûte 16$ + tva.
On ne peut pas entrer dans le parc avec de la nourriture (contrôles à l’entrée).
Il faut acheter ses billets en ligne (fin 2021 c’était obligatoire)

On peut arriver en bus depuis Quepos ou en voiture.
Il y a des parkings payants avant d’arriver à l’entrée du parc.

Nos bonnes adresses

Où dormir? 

Hotel Plaza Yara
superbe hotel
nous avons payé 100€ pour 1 nuit
Voir sur Booking

Où manger ?

Je prépare la liste de nos bonnes adresses « food » 🙂
Merci pour votre patience

 

3 jours sur la côte Pacifique sud 

Pour terminer le roadtrip, nous avions prévu de nous poser pour nos derniers jours sur la côte Pacifique. Nous avons trouvé deux magnifiques logements, le premier à Dominical, le deuxième à Uvita. On a profité de ces derniers jours pour visiter le parc naturel Marino Balena, pour faire un peu de plage, découvrir de nouvelles cascades, nous poser à l’hotel et vivre au rythme costaricien. Nous avons pu nous baigner à Poza Azul, une petite cascade à Dominicalito loin des radars touristiques où les locaux vont se baigner. Nous avons aussi visité la splendide Nauyaca Catarata en faisant le chemin à pied.

Mes bonnes adresses

Où dormir ?

À Dominical
Pacific Edge Eco Lodge
Sur les hauteurs de Dominical
Gros coup de coeur pour la vue
Voir sur Maps

À Uvita
Oasis Uvita
Une maison d’hôte splendide
Voir sur Maps

Pourquoi venir au Costa Rica ?

Le Costa Rica est le paradis de la nature, des animaux, des beaux paysages. Le seul pays au monde, à ma connaissance, où la nature a plus de droits que les humains, la nature est reine et les animaux sont les principaux habitants. La faune et la flore sont au coeur de toutes les décisions et les paysages naturels sont donc magnifiques. On retrouve très peu de villes dans ce petit pays de l’Amérique centrale. Le Costa Rica n’est pas beaucoup plus grand que la Belgique (c’est fou ça, non?), mais étant très vallonné, on peut y passer des heures pour le traverser. Pour finir, les gens sont super sympathiques, très chill, et on se sent en sécurité partout !

 

Infos pratiques pour un road trip au Costa Rica

Quand partir au Costa Rica ?

On retrouve l’info sur tous les sites: au Costa Rica il y a la saison sèche (de décembre à avril) et la saison des pluies (de mai à novembre). Bien souvent on conseille aux voyageurs de venir dans le pays pendant la saison sèche mais il faut s’attendre à avoir un peu de pluie toute l’année et même la saison humide rend le voyage magnifique.

Partir au Costa Rica pendant la saison des pluies: à quoi s’attendre ?

Nous sommes partis début du mois de novembre, à la fin de la saison des pluies. C’est une période moins touristique et donc nous avons sûrement profité de lieux moins fréquentes et à moindre coût. Est-ce que nous avons eu de la pluie ? Oui! Mais certaines régions sont pluvieuses toute l’année. Si le Costa Rica est si riche en faune et flore c’est en partie parce qu’il pleut toute l’année 🙂 

Comment se déplacer ?

Nous avons réservé un 4×4 via le réseau solidaire Tout Costa Rica et nous avons aussi pris la carte Premium proposée par Tout Costa Rica qui a nous a permis de bénéficier de plusieurs ristournes.

Quelle monnaie ?

Au Costa Rica la monnaie locale sont les colons. On peut payer tout en colon. Les dollars américains sont utilisés également dans les lieux touristiques. On a payé les hôtels et quelques activités principales en dollar et tout le reste en colons.  

Quel budget ?

Il vaut mieux prévoir un budget pour voyager au Costa Rica. C’est un pays qui coûte plus cher que les pays voisins, surtout au niveau des logements, des activités et de la location de la voiture. Très peu d’activités sont gratuites. Venir au Costa Rica sans pouvoir profiter de tout ce qu’il y a à faire serait très dommage. Mais il est possible d’épargner en mangeant dans des restaurants locaux, les « sodas », en choisissant des petits hébergements et en partant en dehors de la haute saison.

 

 

Vous avez des questions pour préparer votre road trip au Costa Rica ?

Laissez-moi un message en commentaire et je vous réponds 🙂

More from Florence
Cambodge: 3 jours dans les temples d’Angkor
Les temples d’Angkor sont un chef d’œuvre archéologique et un superbe héritage...
Read More
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.