Athènes: un week-end dans la capitale grecque

Visiter Athènes c’est partir sur les traces de notre civilisation et faire le plein d’histoire et de culture. Mais en dehors de toute sa richesse historique et culturelle, la capitale grecque est une ville surprenante qui mélange les styles et les identités. Personnellement, pendant mon week-end à Athènes, j’ai été séduite par son style de vie, ses couleurs et sa bonne humeur, sa simplicité et sa fragilité, l’accueil de ses habitants, les chatons à tous les coins de rue (…) mais également par la découverte de quartiers plus différents les uns des autres. Clairement, passer deux jours à Athènes c’est vraiment court pour avoir un avis sur cette gigantesque métropole, mais ces quelques heures m’ont permis d’apprécier le rythme de vie et le charme d’Αθήνα (Athènes, en grec).

Dans cet article, je partage le récit de ma courte découverte d’Athènes en un week-end, ainsi que quelques conseils et infos pratiques pour visiter la ville le temps d’un week-end (ou plus…)

  1. Visiter le centre d’Athènes à pieds
  2. Visiter la vieille ville d’Athènes: le quartier de Pláka et Monastiráki
  3. Visiter l’Acropole et son musée
  4. Prendre de la hauteur sur les collines d’Athènes
  5. Conseils & informations pratiques pour visiter Athènes

week-end à Athènes

Tous les chemins mènent à… l’Acropole

1. Le centre d’Athènes : découverte de la capitale à pieds

J’ai commencé ma découverte d’Athènes avec l’une de mes activités préférées : un Free Walking Tour. Ces tours sont organisés par des locaux, passionnés par leur ville qu’ils nous font découvrir à pieds, à travers anecdotes, histoire et informations pratiques.
Il est 17h00 mais il fait encore chaud comme s’il était 12h00. Nous sommes fin juin et la haute saison touristique a commencé, accompagnée par de fortes chaleurs. Stathis, notre guide qui est né et a grandi à Athènes, emmène son petit groupe de curieux en dehors des rues principales pour nous faire découvrir son Athènes. En passant par des rues aux ambiances totalement différentes, c’est incroyable à quel point il réussit à me transmettre son amour et sa passion pour sa ville…

La relève de la garde

Le tour commence à la Porte d’Hadrien et se poursuit jusqu’au quartier de Pláka. Parmi les endroits que nous découvrons ensemble:

  • Le Parlement et la relève de la garde : Devant le Parlement, on retrouve les Evzones une unité cérémonielle de gardes grecs. Ils ont la garde de la tombe du soldat inconnu située devant le parlement.
    Pour voir la relève de la garde qui a lieu toutes les heures, il faut arriver vers 50/55 devant le Parlement.
  • Le stade des Panathénées (ou stade Panathénaïque) est le stade de la Grèce antique, rénové en 1896 pour les premiers jeux olympiques !
  • Le Parc Botanique, le Zappéion, diverses Eglises aux styles variés et puis  bien d’autres choses encore… En 3h00 de temps, et quelques kilomètres, nous venons de faire un sacré tour de la ville !

En passant d’une rue à l’autre l’ambiance et le style changent complètement. Il y a du monde, il y a ces rues commerçantes et puis il y a des bâtiments délabrés et ces rues qu’on préfère éviter. Il y a le Parthénon au loin, lui qui domine la ville, qui nous rappelle à chaque instant que nous marchons dans l’une des villes les plus anciennes du monde…
Et pour couronner le tout, Athènes est verte. Étonnement, dans une ville où les voitures sont Rois et les piétons doivent courir vite pour traverser sur les passages pour piétons, je suis surprise de voir à quel point c’est vert. Il y a des arbres et des fleurs partout ! Quel bonheur !

week-end à Athènes

2. Le quartier de Pláka et Monastiráki : la vieille ville

Au pieds de l’Acropole, le quartier de Pláka et celui de Monastiraki proposent une toute autre ambiance. Des rues et des bâtiments bien soignés et une vue impressionnante sur le Parthénon. Ici, on ne va pas se mentir, il y a beaucoup de touristes et de voyageurs. Les magasins et restaurants  sont d’ailleurs destinés à tout ce monde. Mais le quartier reste accueillant et très agréable à découvrir. Il y a des arbres et des fleurs, ensuite des chats (oh oui, il y a beaucoup de chats dans cette ville!), des bars et des restaurants, et puis des escaliers. Ca monte et ça descend dans ces ruelles étroites. En déambulant dans ces rues, on marche au rythme de différentes musiques, puisque les musiciens de rue ne sont jamais bien loin…
Sous cette chaleur estivale, j’ai préféré la visite tôt le matin ou plus tard dans la soirée, juste avant le coucher du soleil: l’ambiance et la luminosité m’ont séduite !


3. La visite de l’Acropole et du musée

L’Acropole, qui signifie « la ville haute », c’est le lieu le plus convoité d’Athènes. Elle est, avec les ruines que l’on retrouve aux 4 coins de la ville, le témoin du passé glorieux d’Athènes pendant l’antiquité. Impossible de l’éviter, elle domine fièrement la ville, et on l’aperçoit à n’importe quel coin de rue. Visiter l’Acropole est devenu ‘l’immanquable’ lorsque l’on visiter Athènes. Mais, pour bien l’apprécier il faut comprendre l’ampleur de cette Acropole et du Parthénon. Pour être honnête, je ne connaissais pas grand chose avant d’arriver en Grèce…
Alors, pour mieux comprendre ce que j’avais sous mes yeux, Stathis (oui, le guide local que j’ai rencontré la veille) m’a fortement recommandé de visiter le musée de l’Acropole avant d’aller sur le site lui-même. Verdict? Je confirme à 200% ! En plus, le musée est superbe: un bâtiment tout neuf et tout en verre, avec vue sur l’Acropole!
Voilà de quoi comprendre réellement toute l’histoire qui se cache derrière la construction et reconstructions diverses de l’Acropole et du Parthénon.

Conseils pour visiter le musée de l’Acropole et le site de l’Acropole

  • Le musée
    Je conseille de visiter le musée avant d’aller sur le site de l’Acropole (En fait, c’est le conseil de Stathis, mais je suis d’accord avec lui 🙂 )
    En y allant l’après-midi, il n’y a pas beaucoup de monde, on y rentre en moins de 10 minutes
    Le plus impressionnant c’est le 3ème étage: à voir la vidéo et ensuite faire le tour
    Heures d’ouvertures: 08h00 à 20h00 pendant la haute saison
    Prix d’entrée du musée : 10€ (Oui l’entrée est chère, mais je pense qu’elle vaut le coup) – étudiants : gratuit
    Plus d’infos sur le site du musée

week-end à Athènes week-end à Athènes

  • L’acropole
    A visiter si vous avez un guide papier ou personne, ou après avoir visité le musée, pour comprendre ce qui vous entoure.
    Heures d’ouverture: 08h00 – 20h00
    Il y a différentes entrées, l’entrée à côté du musée de l’Acropole est beaucoup moins prisée, je n’ai pas du attendre
    Je conseille d’être là à l’ouverture ou d’y aller avant la fermeture
    (Pour ma part, j’y suis allée vers 17h30 et je suis restée jusqu’à la fermeture. Les lumières de la fin de journée sont splendides – je vous mets la preuve en photo)
    Prix : 20€ – gratuit pour les étudiants – peut se combiner avec un ticket qui coûte 30€ et qui est valable pour d’autres sites dans Athènes sur plusieurs jours.
    Plus d’infos sur le site officiel de l’Acropole (pas ultra moderne, mais bon…)

4. Sur les collines d’Athènes : Prendre de la hauteur

J’adore toujours pouvoir prendre de la hauteur lorsque je visite une ville. Cela donne une merveilleuse perspective et permet de se rendre compte de l’immensité d’un lieu. Athènes mérite carrément qu’on la regarde de haut ! Tout d’abord, ça permet de se rendre compte à quel point cette métropole est gigantesque. (Et oui, presque 6 millions d’habitants dans une seule ville, pour une belge, je peux vous assurer que ça surprend !) Ensuite, on remarque le style d’habitations de la ville. Ici, ce sont majoritairement des grands immeubles à appartements blancs, assez vieillots et puis de temps en temps, on aperçoit un ancien temple ou un stade antique…

Voici les quelques “good spot” à retenir :

  • La colline de Filopappou et de la Pnyx (voir ici): c’est l’un des points de vue les plus connus.
  • La colline de l’Aréopage (voir ici) : c’est un gros rocher à côté de la sortie de l’Acropole. Il faut monter par un escalier. Superbe vue sur les monuments antiques, surtout à la tombée de la nuit.
  • Le Mont Lycabette (voir ici): c’est la plus haute collines d’Athènes. Elle est un peu plus loi, il faut marcher 30 minutes ou alors on peut prendre un téléphérique (7€ aller-retour)
  • En haut du quartier Plaka : c’est un endroit un peu caché – ou en tout cas il faut connaitre. J’ai trouvé la vue sublime, surtout en fin de journée. Pour s’y rendre, il faut monter jusqu’à l’Eglise Agios Symeone (ici) et puis prendre à droite… Après le point de vue, on peut redescendre par les ruelles aux maisons blanches et fleuries (par ici). C’est vraiment mon coup de coeur !

Mon avis sur mon week-end à Athènes

Mon avis est globalement positif parce que j’ai passé deux merveilleuses journées, j’ai fait de chouettes rencontres et j’ai découvert Athènes sous son plus beau jour.
J’ai trouvé la capitale grecque animée, surprenante et chaleureuse.
Tout d’abord, je dirai animée – ou peut-être chaotique – avec ses centaines de voitures qui se faufilent partout même dans les ruelles les plus étroites et cette ambiance vivante à toutes heures de la journée.
Ensuite, Athènes est surprenante par tous ses contrastes: Entre son passé glorieux et son présent toujours incertain, sa richesse culturelle et sa révolte économique, et entre son style méditerranéen et sa quête d’identité unique.
Enfin, j’ai trouvé Athènes très chaleureuse, grâce à ses habitants qui gardent leur sourire et leur accueil malgré les ondes de ‘touristes d’un jour’ …


Un week-end à Athènes: Quelques conseils pour visiter la ville en deux jours

Où dormir

  • En auberge de jeunesse : si vous voyagez seul(e) et cherchez un lit en plein centre, dans une une auberge neuve, propre et ultra accueillante : BedBox Hostel (11 Poliklitou) – prix : 20€/nuit : C’est l’une des meilleures auberges que j’ai testée !
  • En guesthouse : airbnb dans le quartier Vrillissou – prix : 45€/nuit pour 2 – Un peu plus excentré (idéal lorsque l’on a une voiture, pour éviter le centre d’Athènes). La vue était splendide

Où manger

Il y a vraiment des tonnes de restaurants, certains très – d’autres trop – touristiques.
Je ne pense pas pouvoir me prononcer sur la question.
J’ai mangé à La Trattoria (restaurant cuisine grecque). C’était bon. Une moussaka coûte 8€.
Ce qui est très agréable, je trouve, c’est la sympathie du personnel des restaurants!

Comment visiter Athènes

Je conseille de faire un tour à pieds avec un guide local. Les tours sont gratuits (on donne un ‘pourboire’ à la fin entre 5 et 10€), ils durent souvent 2h30-3h00 et sont souvent très accessibles, drôles et sortent des sentiers battus. Je conseille le Athens Free Tour. Il faut s’inscrire gratuitement à l’avance sur leur site. Ils ont plusieurs tours par jour en anglais ou espagnol. Il y a d’autres tours organisés bien sûr, mais je ne les ai pas testés.

 

 

Les autres city guide du blog

Belgrade (Serbie)Fès (Maroc) –  Lille (France) –  Prague (République Tchèque) 

 

More from Florence

Rencontre avec Chan et la communauté Hmong au Vietnam

Ma rencontre avec Chan, au Vietnam. Chan a 25 ans et est...
Read More

8 Comments

  • Athènes semble être une ville désordonnée comme je les aime ! Je n’y ai encore jamais été mais j’irai certainement un jour, et je ne manquerai pas de faire un free walking tour :).
    Tes photos de l’Acropole en fin de journée sont sublimes ! J’ai souvent eu du mal à vraiment me projeter dans le passé quand je visitais des sites archéologiques comme celui-là mais avec le musée ça a l’air de vraiment valoir le coup :).

    • Oh oui! Une ville désordonnée, chaotique, mais aussi un style de vie qui peut séduire! Je suis d’accord avec toi. Ce n’est pas évident de visiter des sites archéologiques et de comprendre réellement ce qui se trouve sous nos yeux. Je ne regrette absolument pas d’avoir pris le temps de visiter le musée de l’Acropole avant d’aller voir l’Acropole d’Athènes. Ca a donné du sens à ma visite et j’en garde un merveilleux souvenirs 🙂

  • J’ai adoré lire ton article! C’est exactement l’idée que je me fais d’Athènes: une ville animée, immense et pleine d’histoire & de charme. Tes photos sont sublimes, avec cette lumière toute douce, j’aime beaucoup !
    Tu m’as donnée hâte d’y être, vivement cet été 🙂 !

    • Merci beaucoup Clémentine ! Je te souhaite un superbe séjour à Athènes et une belle découverte de cette ville remplie d’histoire 🙂

  • Tes récits sont toujours très agréables à lire 🙂 Et les photos sont sublimes. J’aime particulièrement celles de l’Acropole, quelle bonne idée d’y aller en fin journée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *